Ken Loach nous offre ses films

Quand la plupart des réalisateurs luttent contre les fuites sur internet, d’autres font du web leur allié. Le cinéaste britannique Ken Loach a choisi d’être de ceux-là et de couper l’herbe sous les pieds des hackers en mettant tous ses films en ligne. L’occasion de se replonger dans la filmographie de ce militant de 78 ans.

En cinquante ans de carrière, Ken Loach a raconté de nombreux chapitres de l’Angleterre du XXe siècle, avec une nette préférence pour ceux que l’histoire a passés sous silence. « C’est important, aujourd’hui de faire entendre une autre voix. On ne peut pas aborder les crises politiques actuelles sans connaître celles du passé », expliquait-il à Télérama en juin 2014.

Depuis février 2015, il rend visible plus d’une dizaine de ses films sur YouTube, une façon de prendre à contre-pied le piratage illégal mais aussi l’élitisme culturel. Dommage cependant que, pour des raisons de droits, on ne puisse pas voir ses films dans tous les pays du monde (en France ou en Belgique par exemple)…

Retour en image sur quelques films qui l’ont érigé pour toujours au rang des colosses cinématographiques (et de quoi bien commencer l’exploration de sa filmographie)

Looking For Eric (2009)

It’s a Free World (2007)

Le Vent se lève (2006)

The Navigators (2001)