Le peuple syrien victime, les responsables multiples

La situation en Syrie est catastrophique pour la population civile et le pays est détruit. Et les médias en ce moment en font largement écho. Tant mieux. Mais pourquoi ne protestaient-ils pas dès le début quand les grandes puissances ont déclenché le chaos dans ce pays et toute la région ?

  • le mensonge éhonté des “armes de destruction massive”
  • l’intervention militaire qui a suivi
  • la déstabilisation volontaire de toute cette région
  • le soutien aux monarchies peu fréquentables (Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Unis, etc) qui jetaient de l’huile sur le feu
  • la vente de Rafales à l’Arabie Saoudite qui les utilise pour détruire l’Ethiopie
  • la complaisance avec la Turquie, soutien larvé de Daech et Etat Islamique (E.I.)
  • le chaos semé en Libye par nos armées, et la guerre civile affreuse qui en résulte
  • etc.. on pourrait continuer hélas

Le pauvre peuple Syrien (on pourrait lui associer celui de Libye) est en fait victime d’une lutte violente entre deux grandes coalitions, et les “occidentaux”, au lieu de chercher à apaiser, ont apporté leur soutien actif à l’un des camps pour des raisons peu avouables.

D’un coté les sunnites soutenus par l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats, les Etats Unis, l’OTAN, la Turquie d’Erdogan, la France, l’Allemagne, le Canada,..,
de l’autre les chiites soutenus par l’Iran, la Russie, les Kurdes (qui combattent efficacement l’E.I. mais sont la cible de la Turquie),..
Derrière tout cela aussi, évidemment, des intérêts pétroliers et géopolitiques. La notion de “démocratie” n’a rien a voir la dedans. On choisit nos dictateurs… suivant les besoins.
Et les médias persuadent efficacement : il y a les méchants russes et les gentils “rebelles”, (on aurait même oublié l’existence de l’E.I.), et nos dirigeants ne se préoccupent que du bien de la population syrienne… tant qu’à faire.  Pas si simple.
En liaison avec tout cela le rôle néfaste de l’OTAN, la nécessité de refonder l’ONU.

Quelques documents à ce sujet :

et quelques anciens articles de ce blog :

et une intervention passée  (2012 ?) de Ron Paul aux USA qu’il est opportun de rappeler

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.