2005 : quand les Français ont dit Non à cette Europe

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne. Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l’écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux. Malgré cette campagne médiatique partisane, le «non» l’emporte, et les Français sont traités de «populistes». Trois ans plus tard, faisant fi du vote populaire, Nicolas Sarkozy modifie la … Lire la suite…

Quelques évidences sur l’Union Européenne

« Il est temps de dire que les droits sociaux et démocratiques des peuples sont supérieurs à la libre circulation des capitaux. » Le 30 juin dernier, le député fédéral PTB Raoul Hedebouw a pris la parole lors du débat sur les suites du Brexit au Parlement Belge. « Nous devons repartir d’une feuille blanche qui garantit une Europe des peuples et une Europe sociale », a-t-il ajouté.

Changer d’Europe !

Cette Europe est un fiasco. autoritarisme – aucune démocratie – des traités absurdes imposés. austérité et injustices pour les peuples. gavage des financiers – évasion fiscale – pillage des biens publics. chômage et récession. la droite officielle et les socialistes qui l’ont construite ainsi s’obstinent à défendre les intérêts des lobbys. ils nous mènent droit dans le mur Il y a une autre solution, il y a une alternative une Europe démocratique et solidaire une Europe des peuples, pour les peuples … Lire la suite…

Pas le droit de voter contre les traités européens.

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, après la victoire de Syriza : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » . Ben voilà, c’est clair : Supprimons le droit de vote en Europe. Traité européen = texte sacré, blasphème interdit. On se souvient qu’en 2005 on nous a demandé notre avis, mais comme on a dit NON on n’en n’a pas tenu compte. Leur Europe est-elle démocratique ? Poser la question c’est y répondre….

France

Pourquoi faut-il passer à une VIe République ? Arguments pour une 6e République La République française est une des rares démocraties où le chef de l’Etat concentre autant de pouvoirs. Créée en 1958, renforcée en 1962 par l’instauration de l’élection du président au suffrage universel direct, cette « monarchie républicaine » a été imaginée sur mesure pour un homme « providentiel », le général de Gaulle. Avant 1958 le président de la République était élu par les députés et sénateurs L’aberrant système actuel d’élection du président impose … Lire la suite…

L’austérité imposée aux peuples est un scandale.

L’austérité n’est pas la solution, l’austérité c’est le problème. L’austérité aggrave la crise. Les politiques d’austérité menées par les gouvernements européens sont des aberrations qui conduisent à l’échec (Grèce, Espagne, Portugal, etc.). Elles ne font qu’aggraver la situation économique et sociale. Elles entraînent automatiquement récession, chômage, précarité, aggravation des différences sociales. Nos propositions pour changer d’orientation : Une réforme fiscale et bancaire pour dégager les moyens financiers pour l’emploi et investir. Le relèvement des salaires et de nouveaux droits pour protéger … Lire la suite…