Trump, Netanyahou.. jusqu’où ira Macron ?

Les mauvaises fréquentations de Macron – au nom de la France – en notre nom !
En quelques jours Macron s’enfonce dans l’ignoble : inviter Donald Trump au défilé du 14 juillet est déjà insupportable, et, aussitôt après Benyamin Netanyahou, le criminel de guerre.
Décidément les racistes ont les honneurs avec ce président jeune, moderne, innovant, et sans complexe. En marche vers quoi ?

En passant on peut aussi se poser la question : que fait Mr Hulot dans cette galère ? Mr Hulot serait-il en vacances de cause ? Devant un défilé militaire et avec le champion de la casse de l’accord sur le climat.

Déjà il est choquant que nos dirigeants successifs aient transformé le 14 juillet en défilé militaire, mais en plus avec Trump cela dépasse les bornes.
Pour célébrer ceux qui eurent le courage de prendre la Bastille et de remettre en cause les privilèges !

“Cher Bibi”, c’est ainsi que s’adresse Emmanuel Macron au dirigeant d’extrême-droite raciste le 16 juillet. Le peuple Palestinien et tous les pacifistes du monde apprécieront. L’ami Bibi pratique l’apartheid mais silence… c’est “notre” ami.

Communiqué de l’Union Juive Française pour la Paix

Pourquoi les propos de Macron sur l’anti-sionisme et l’invitation de Netanyahou relèvent de l’indécence, par l’agence MediaPalestine

Cher Bibi, article paru dans la NVO (Nouvelle Vie Ouvrière, organe de la CGT) du 18 juillet 2017

Petit dossier Palestine

Laisser un commentaire