2020 : 9 janvier, 11 janvier, 14 janvier, 24 janvier, grèves et manifestations


 
Les mobilisations ne faiblissent pas et de très nombreuses actions ont eu lieu pendant toute la période de fin d’année : déploiements, concerts, réveillons revendicatifs, distribution de jouets et actions de solidarité, manifestations et rassemblements… il n’y a pas eu de trêve.

Lire la suite…

Pour gagner, soutenons les grévistes ! Une quarantaine d’écrivains, comédiens, universitaires, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève

Appel à soutenir financièrement ceux qui luttent pour nous tous.
Une quarantaine d’écrivains, comédiens, d’universitaires, tels Annie Ernaux, Edouard Louis, Éric Vuillard, Corinne Masiero ou Jean-Marie Bigard, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève
Pour que le mouvement social «dure et s’amplifie», un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux cagnottes de grève.
Car chaque journée de grève coûte, et les grévistes «défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés»

Lire la suite…

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Alors que le gouvernement fédéral affichait sa détermination d’aller jusqu’au bout de sa réforme – imposer ce qu’on appelle ici la pension à points, « le point d’orgue de toute réforme des pensions du gouvernement » selon le ministre libéral des Pensions Daniel Bacquelaine – il a reculé à mesure que les travailleurs marchaient dans les rues du pays… par Jonathan Lefèvre, le 11 décembre 2019, dans Solidaire, la revue du PTB, Parti des Travailleurs Belges Le lien vers l’article L’article en PDF … Lire la suite…

Un appel de syndicalistes, d’enseignants et d’universitaires. Retraites : pour une réforme de progrès social et de civilisation

Syndicalistes, femmes et hommes, salariés du privé et du public, universitaires, tous demandent « le retrait du projet du gouvernement ».

Nous refusons le projet Macron-Delevoye de système de retraite. Il doit être retiré. Le gouvernement doit ouvrir un débat pour une réforme de progrès, les forces de gauche et de transformation sociale aussi. Nous soutenons la lutte en cours pour une bonne retraite, contre le projet actuel, et apportons des pistes de propositions alternatives.

Lire la suite…

Nicole Ferroni, Yvan Le Bolloc’h, Pierre-Emmanuel Barré et Guillaume Meurice dans la manif contre les projets Macron

Un appel unitaire des organisations de jeunesse. La retraite est aussi une affaire de jeunes Texte collectif Le gouvernement entend mettre à bas le système de retraite hérité du Conseil national de la Résistance (CNR). Pour le président de la République, le système actuel, fondé sur la solidarité intergénérationnelle, est injuste et illisible. Les règles spécifiques à certaines corporations issues de luttes passées seraient aujourd’hui source d’inégalités. La complexité du système repose moins cependant sur les conquêtes sociales passées que sur … Lire la suite…

Il y a 30 ans, chute du bloc soviétique. Fin de l’histoire ou Un monde à gagner ?

Maurice Ulrich : Un monde à gagner
Francis Wurtz : La “fin de l’histoire” a 30 ans
Lucien Sève : Le “communisme” est mort, vive le communisme !
Frédéric Lordon : On ne demandera pas au capital d’envisager gentiment de rendre les clés

Un ensemble de quatre textes, parus le même jour, et qui font réfléchir au passé, au présent, à l’avenir :

Lire la suite…

Le déficit de la Sécurité sociale, un mensonge d’État par Henry Sterdyniak

Henry Sterdyniak, économiste des économistes atterrés L’article imprimable en PDF Selon le Projet de Loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), les comptes de la Sécurité sociale présenteraient un déficit de 5,3 milliards d’euros en 2019, ce qui a permis à la grande presse de titrer : « Le trou de la Sécurité sociale se creuse » ou « La Sécu en rouge après les gilets jaunes ». La Cour des comptes écrit de même : « En 2019, le … Lire la suite…

Travail, salaire, profit. Une série diffusée sur Arte, par Gérard Mordillat et Bertrand Rothé

Les 6 épisodes (Travail- Emploi- Salaire- Marché- Capital- Profit) sont en ligne sur Arte.tv jusqu’au 13 décembre.
Les 4 premiers seront diffusés le mardi 15 octobre à 20h50. Les 2 derniers ne seront visibles que sur ARTE.TV

Une rediffusion est prévue le 24 oct à 9h25

Documentaire. En images et en mots, repolitiser l’économie

Lire la suite…

Transport de marchandises : changeons d’ère !

Certains d’entre vous ont vu le très bon documentaire “Putains de camions” sur Arte le 7 mai.(visible en replay encore quelques jours). Pour une fois on pouvait dire “Vive la Suisse !”. Sur ce sujet, et la casse voulue du fret par les gouvernements européens (voir “les cars Macron”), voici un film de Gilles Balbastre. Gilles Balbastre a aussi réalisé en 2018 le documentaire “Main basse sur l’énergie” à propos du bradage des biens publics de l’énergie par Macron et son … Lire la suite…

Comment un aventurier a été propulsé à la tête de l’État par une caste, pour les seuls intérêts de celle-ci.

Le coup d’État démocratique

Alain Badiou, philosophe et militant communiste, choisit la formule de « coup d’État démocratique » pour qualifier l’« affaire Macron ». Il explique ce terme, certes accrocheur mais largement assimilé à un pouvoir autoritaire, voire absolutiste : « Naturellement, il y a toujours dans le coup d’État un élément de surprise  […]. Il y a un certain temps, il était très peu probable que ce coup réussisse […]. Par coup d’État, j’entends que le cœur de la question est de s’emparer du pouvoir d’État, même si cela reste fondamentalement un processus politique […]. Le mot  coup d’État ne contient pas, par lui-même, quelque chose d’antidémocratique” précise-t-il.

Lire la suite…