Les mots glissants – Le détournement du sens des mots par l’idéologie dominante.

« On ne se méfie jamais assez des mots », écrivait Céline à la fin du Voyage au bout de la nuit. Le dossier « Les mots piégés » du n° 24 de la Revue du projet (février 2013) nous invitait déjà à « lessiver » les mots, selon la formule de Brecht, pour retrouver leurs sens véritables. Nous poursuivons cet essai d’éducation populaire en nous attaquant aussi aux expressions
glissantes et à quelques autres tromperies.

Le dossier de “La revue du projet” n°48 de Juin 2015 à ce sujet

et, si cela vous intéresse le numéro complet de La Revue du Projet n°48 et le site http://projet.pcf.fr/

et aussi le dossier précédent “Les mots piégés” dans le n° 24 de février 2013

1 réflexion au sujet de “Les mots glissants – Le détournement du sens des mots par l’idéologie dominante.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.