Les dangers de la libéralisation, ce que vous avez perdu.

Libre concurrence : tout ce que vous y avez perdu EDF, La Poste, France Telecom, les autoroutes, et bientôt la SNCF, quand la privatisation est dans les tuyaux…. Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, en pdf Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, lien vers le site de l’Humanité A propos du “modèle” du rail allemand, par Francis Wurtz Allemagne. Le vrai visage d’une réforme ferroviaire « exemplaire » Il parait que les petites lignes coûtent trop cher ! article … Lire la suite…

En quoi la lutte pour les services publics relève-t-elle d’un enjeu de civilisation ?

Lutte des cheminots, des énergéticiens, etc..  Avec les réformes annoncées dans le ferroviaire, des catégories sociales sont attaquées. En se mobilisant, elles posent la question de l’intérêt humain. ·         Les modernisations libérales décivilisent, les grèves civilisent, par Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic ·         Manifester, c’est défendre un système de lutte contre l’insécurité sociale, par Christian de Montlibert, sociologue Lire en PDF -> téléchargement Le statut général des fonctionnaires, un socle progressiste, par Anicet Le Pors Pourquoi les menaces … Lire la suite…

Yvon Quiniou : Qu’il faut haïr le capitalisme. Brève déconstruction de l’idéologie néolibérale.

Yvon Quiniou, philosophe : Qu’il faut haïr le capitalisme, chez H&O, 64 pages, 6 euros Le capitalisme n’est pas ce système qui apportera la richesse à tous, tel que le pense Macron et sans immoralité propre comme le croit Comte-Sponville. Son obsession du profit, sa valorisation exclusive de l’efficacité productive laisse de côté le mal qu’il fait aux hommes déclarés responsables de leur sort, oubliant les déterminismes qui pèsent sur eux. Ce livre entend le rappeler. Dans ce livre, bref mais … Lire la suite…

Pourquoi la lutte des cheminots est-elle d’intérêt général ?

Un débat à ce sujet dans l’Humanité du 26 mars avec Hélène-Yvonne Meynaud, sociologue et auteure, Sophie Mangon, Usagère des transports publics, Denis Durand, économiste. Le texte complet en pdf Derrière l’attaque contre les cheminots c’est tout le service public qui est mis en cause. C’est une attaque frontale de régression lancée par toutes les forces réactionnaires liées au grand capital. Il s’agit pour elles de s’emparer de tous les secteurs qui échappent au profit, et Macron, le robot bulldozer, a … Lire la suite…

Des attaques sans précédent ! Au secours Thatcher est chez nous !

E. Macron, plus qu’en marche, dans une course effrénée, mène une casse sociale brutale sans précédent. Ordonnances contre le Code du Travail Attaques contre le Service Public, le statut de la Fonction publique Attaque contre le principe solidaire de la Sécurité Sociale Étranglement dans le domaine de la Santé : Hôpitaux en détresse, EHPAD, l’exaspération des personnels monte Annonce d’une nouvelle “réforme” des Retraites qui signerait la fin du Code des pensions Paupérisation en marche chez les retraités, encore pire bientôt … Lire la suite…

Populisme de gauche : l’impasse ?

L’intention de cette note n’est pas de proposer une analyse du/des populisme(s). Un phénomène mondial réémergeant fortement depuis la crise de 2008 prenant appui sur les frustrations des couches moyennes et populaires. Un phénomène nationaliste, voire identitaire, autoritaire et xénophobe porté par l’extrême droite et une partie de la droite. Et dont les traits marquants sont la référence au peuple, opposé aux « élites », la tentation de passer par- dessus les corps intermédiaires, la mise en cause des pouvoirs judiciaires … Lire la suite…

Ça suffit ! Ne nous laissons pas faire. Stop à la régression.

Offrir aux jeunes un statut de contractuel ? Pourquoi pas de suite un retour à l’esclavage. Remplacer des milliers de fonctionnaires à l’abri des pressions par des employés jetables, où est le progrès ? Il faut au contraire augmenter les moyens et le nombre d’emplois de titulaires dans les Hôpitaux, dans l’Éducation, dans les Services Sociaux. La santé ça coute trop cher, dit le gouvernement, il faut faire des économies, etc.. Mais alors pourquoi le secteur privé des cliniques se développe … Lire la suite…

Changer le système, par Paul Jorion

Paul Jorion.  Anthropologue de formation, connu pour avoir prédit la crise des subprimes dès 2004, l’expert plaide en faveur d’une mutation radicale du système financier et capitaliste. Parcours 1946 Né à Bruxelles (Belgique). 1968 Suit les cours de Claude Lévi-Strauss au Collège de France. 1973 L’anthropologue embarque aux côtes de marins pêcheurs de l’île de Houat (Morbihan). 1990 Travaille dans la finance à Paris, Londres, Houston et en Californie. 2004 Rédige un ouvrage annonçant la crise des subprimes, finalement publié en … Lire la suite…

Mafia, Holdup, quels termes pour qualifier ce scandale mondial ?

Mafia, Holdup, Oligarchie, Arnaque gigantesque, quels termes ? pourquoi pas tout simplement Capitalisme, Libéralisme, et aussi luttes de classes, classes sociales, exploitation… CAC 40 : Avec 52 milliards au 1er semestre 2017, en hausse de 26,5%, les bénéfices des 40 principales sociétés cotées ne se sont jamais mieux portés. Exemples : Sanofi – industrie pharmaceutique, profit en hausse de 200% durant ce semestre. C’est la Sécu qui paye, donc nous. Crédit Agricole : hausse de 58,5%, et ce ne sont pas … Lire la suite…

Macron ? Une clarification, dans un certain sens.

Depuis des décennies la France et l’Europe sont dirigés par deux grands blocs, l’un dit “de gauche” l’autre dit “de droite”, mais faisant la même politique avec seulement quelques petites variantes et des groupes (clans) différents. C’est le PSE – Parti Socialiste Européen – et le PPE – Parti Populaire Européen – qui nous ont imposé, ensemble, cette Europe ni démocratique ni sociale, ultralibérale. En France le PS et l’UMP (ou LR) ont alterné au pouvoir en veillant bien à défendre … Lire la suite…

Le populisme de gauche ne constitue pas une alternative crédible au populisme de droite

Le populisme de gauche ne constitue pas une alternative crédible au populisme de droite 11 MAI 2017 PAR THOMAS COUTROT BLOG : LE BLOG DE THOMAS COUTROT Performante lors de la campagne présidentielle, qui met en scène l’élection d’un monarque, la stratégie « populiste de gauche » de Jean-Luc Mélenchon risque de montrer ses limites aux législatives, faute de pouvoir accepter la diversité d’un « peuple » construit autour du leader. A la place du populisme, fût-il de gauche, il faudrait inventer une stratégie altermondialiste-libertaire … Lire la suite…

Résistance !

Comme c’était prévisible également, Emmanuel Macron a été élu, mal élu. Le second tour de l’élection présidentielle nous laissait un choix détestable entre le représentant assumé de l’ultralibéralisme destructeur du social, le défenseur de cette Europe de la concurrence en échec évident, et la candidate de la haine. Toutes les forces progressistes n’avaient même plus le droit de s’exprimer le 7 mai. On n’avait le choix qu’entre la peste ou les germes de la peste ! Cela montre bien le caractère … Lire la suite…

Ce qui était prévisible est hélas arrivé…

Le bon score de Mélenchon montre bien qu’une victoire de la gauche d’alternative était possible (il ne manque que 2 points pour être au 2e tour). Mais l’aveuglement et la démarche sectaire, insensible aux appels de milliers de pétitionnaires, de Front Commun, de l’Appel des 100, du PCF, ne pouvait que favoriser l’arriviste ultralibéral Macron. C’est dommage, et c’est triste. Déçu, oui, mais surtout en colère, car c’était faisable, avec plus d’intelligence et de sens des responsabilités… Nous ne pouvons que … Lire la suite…

Evasion fiscale, fraude fiscale, au cœur du système ultra libéral

L’ÉVASION FISCALE Évasion et fraude du fisc coûtent entre 60 et 100 milliards d’euros à l’État. Premiers responsables, les grands groupes, pourtant à la tête de la croisade contre la «pression fiscale». La France écrasée par l’impôt ? Les premiers à reprendre l’antienne, les représentants du grand patronat, ne manquent pas de culot. Car ils sont aussi les premiers à contribuer aux phénomènes de l’évasion et de la fraude fiscale, dont le coût pour les finances publiques est estimé entre 60 et 80 milliards … Lire la suite…