Qui dirige cette Europe ?

La nouvelle Commission européenne reste dans la ligne de la précédente, c’est-à-dire au service exclusif du monde de la finance. Quelques exemples ;
–         Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, est l’ancien premier ministre du paradis fiscal luxembourgeois.
–         L’espagnol Miguel Arias Cañete, un pétrolier…. Bientôt chargé du climat et de l’énergie.
–         Jonathan Hill, un lobbyiste de la City, nommé à la “stabilité financière”.
–         Le hongrois Tibor Navracsis, ancien ministre de l’autoritaire et liberticide Victor Orban, est pressenti pour être commissaire à la culture !
Et ce sont eux qui auront à décider pour nous, y compris des orientations de la France. Pas réjouissant !
Mais les nominations des commissaires européens se font avec l’aval des dirigeants des Etats, donc notre gouvernement n’a pas à se dédouaner derrière cette commission antidémocratique et caricaturale.
Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.