Syrie : massacres, mensonges et manipulations

En Syrie les intérêts divergents s’affrontent dans une confusion difficile à comprendre. Le prétexte est de combattre l’EI et Daesh. Mais certains le font avec des alliés qui sont des ennemis de ceux qui le font avec d’autres alliés, pour dire simple.. Et la population est au milieu de tout ça.
Les forces gouvernementales syriennes combattent Daesh tout en voulant reprendre le pouvoir sur l’ensemble de leur territoire, ce qui est légitime.
Les Russes aident ceux-ci et sont efficaces contre Daesh, en ayant aussi comme objectif d’empêcher les occidentaux de s’emparer du pouvoir et des ressources de la région.
Les “occidentaux”, Etats Unis et leurs valets de l’OTAN (Royaume Uni, France, Allemagne) tout en luttant timidement contre Daesh et en livrant des armes à l’Arabie Saoudite qui aide Daesh, et en armant des “casques blancs” au rôle douteux, veulent avant tout faire chuter le régime syrien de Bachar el Assad afin de le remplacer par un pouvoir qui soit à leur botte.
La Turquie, tout en favorisant le ravitaillement des islamistes à sa frontière, prétend les combattre mais a pour principal objectif de massacrer les Kurdes, qui eux sont les seuls vrais et efficaces combattants contre Daesh.
Au milieu de tout cela il y a des ressources pétrolières, des oléoducs, et de pauvres syriens qui prennent des bombes sur la tête…

Quelques liens vers des avis non conventionnels :

Une analyse de la guerre en Syrie par Caroline Galactéros

Une journaliste britannique de retour d’Alep : «Les médias occidentaux vous mentent !»

“Si l’on cesse d’armer les rebelles, nous aurons la paix demain en Syrie” par l’ex-otage Theo Padnos

La journaliste britannique Vanessa Beeley, tout juste de retour d’Alep révèle la gigantesque intox médiatique

Les raisons de la guerre en Syrie, un point de vue édifiant :

Un reportage sur France 2 montre bien le lien avec le problème des gazoducs et explique les camps en présence :
(il y a encore des journalistes qui font vraiment bien leur travail et ça c’est plutôt encourageant)  :

1 réflexion au sujet de “Syrie : massacres, mensonges et manipulations

Laisser un commentaire