Un patron de PME parle de la loi Travail, désavoue le MEDEF et le PS

Une grande lucidité.

Nous devons dans nos explications sur le patronat être plus précis. Dans notre langage courant quand nous parlons des patrons, nous faisons allusion au MEDEF, aux grandes entreprises, et aux actionnaires qui se gavent. Il est toujours gênant pour les petits patrons de se sentir agresser par nos propos. Oui il il a dans les PME des bons patrons, des chefs d’entreprise qui se soucient de la bonne marche de leur entreprise et qui respectent ceux qui y travaillent. Ne soyons pas non plus naïfs, il y a aussi quelques petits patrons qui abusent de leurs employés et les tiennent en dehors de la gestion de la boite, les empêchent de se syndiquer – il faut parfois beaucoup de courage pour un employé pour se syndiquer, encore plus pour faire grève, car la pression et le chantage sont énormes. Le langage autour du mot “patron” est donc à manier avec davantage de précision.

2 notions importantes à mon avis : 1 – Les PME sont essentielles pour le pays. 2 – La richesse est produite par ceux qui travaillent.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.