Violences policières le 23 juin

Pourquoi les policiers n’auraient pas, comme en Espagne, un numéro d’immatriculation bien visible sur le dos. Cela permettrait d’éviter ce sentiment d’impunité dont ils abusent comme le montre la violence inouïe de celui qui frappe sauvagement un manifestant..

Lien vers l’article sur les violences policiéres

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.