Gérard Filoche et sa pétition : Sauver le PS ? C’est un peu court.

Gérard Filoche lance une pétition “Macron Démission“. “Plus vite il partira, plus on aura de chances de ne pas trop perdre les prochaines élections” déclare ce membre du bureau national du PS. Dans le texte de la pétition www.macron-demission.fr on lit : “Si l’on veut sauver la gauche du désastre, il faut la sauver de Macron” “pour battre la droite et l’extrême droite… pour l’union de la gauche…” On croit entendre Cambadélis qui appelle au rassemblement de “La gauche”. Comme si … Lire la suite…

Florilège de la pensée unique

Lu sur regards.fr. Pour démystifier le bréviaire des “réformes nécessaires” et de la “réalité” qui exige des “efforts de tous” (sauf de ceux qui les prônent). Cet assemblage d’interviews montre l’idiote et grotesque répétitivité. Il faut convaincre “qu’il n’y a pas d’alternative”, d’où le matraquage. Six chapitres –>    1 – réformes, 2- réalités, 3 – modernité, 4 – efforts, 5 – rigidité # liberté, 6 – augmenter le temps de travail. Le langage commun de tous nos libéraux. Le langage … Lire la suite…

3 millions d’enfants sous le seuil de pauvreté, c’est en France.

A la Une de Ouest France le 29 octobre : “En France, la crise touche les enfants” Il y est dit : “Le dernier rapport de l’UNICEF montre les effets dévastateurs de la grande récession de 2008 pour les jeunes, en particulier dans notre pays” D’après ce rapport le nombre d’enfants vivant sous le seuil de pauvreté est passé de 15,6% en 2008, ce qui est déjà énorme, à 18,6% en 2012 (3 millions d’enfants !). –         ressources trop faibles pour … Lire la suite…

Quel sens cela a-t-il d’être de gauche aujourd’hui ?

Table ronde parue dans l’”Humanité des Débats” vendredi 12 sept 2014.avec Alain Badiou, philosopheChristian Laval, sociologueMonique Pinçon-Charlot, sociologue un débat incontournable en ce moment.             Télécharger le document Sur le même sujet, un article deFrédéric Lordon, économiste, dans Le Monde Diplomatiquede septembre 2014 Lire

Après la déroute annoncée..

·                                 Le changement n’est pas un slogan de campagne Par Gérard Mordillat, écrivain et cinéaste Bravo à François Hollande ! Bravo à tous les membres de son gouvernement ! Bravo à tous les élus socialistes qui, votant avec la droite comme un seul homme, ont effacé le résultat du référendum de 2005 où une majorité de Français (dont une majorité d’électeurs socialistes) avaient dit non au projet constitutionnel concocté par … Lire la suite…