Arguments – Dernière ligne droite, pour un vote bien à gauche ! Et pour la suite… car pour nous ce n’est qu’un début.

Macron, c’est le recul social, c’est le mépris, ce sont les affaires et les cadeaux à la finance.

Dans une démocratie cela suffirait à le disqualifier. Les nombreuses affaires, depuis Benalla jusqu’à la dernière en date avec Mac Kinsey auraient constitué une vague de protestations et sans doute de démissions dans beaucoup d’autres pays. Ici, on s’habitue. Les médias font le service minimum, c’est normal quand on sait à qui elles appartiennent. Heureusement qu’il y a eu cette commission d’enquête conduite par la sénatrice communiste Eliane Assenssi pour dévoiler le scandale. Macron et ses compères, liés directement à ce cabinet d’affaires qui place ses profits au Delaware, paradis fiscal bien connu, ont distribué des millions (argent du contribuable) pour avoir des avis, des “conseils” (au résultat catastrophiques) au lieu de se servir de notre fonction publique dont c’est le rôle.
C’est infiniment plus grave que l’affaire Fillon qui avait fait chuter celui-ci.
La corruption dans certains pays est visible car elle fonctionne dans le bas de l’échelle également ; ici c’est de la corruption au niveau le plus élevé.

Lire la suite…

Pas de politique sociale sans s’en donner les moyens ! Les divergences sont grandes à gauche..

Le refrain habituel pour justifier l’austérité “Il faut diminuer les dépenses publiques“.. Et bien non ! Au contraire ! Il faut augmenter les dépenses publiques pour développer les services au public, école, santé, aide à la personne, revenu étudiant, etc.. Vous remarquerez qu’on nous parle toujours de dépenses, de ressources limitées., mais jamais des recettes.
Or le moyen d’avoir des dépenses suffisantes c’est d’augmenter les recettes de l’État, sujet tabou car cela suppose de s’attaquer au système actuel bien rôdé. Cela suppose d’examiner la répartition des richesses, les profits abusifs, l’évasion fiscale, etc.. Et bien sûr cela suppose une volonté politique. C’est un des nœuds du choix actuel.

Lire la suite…

La bonne surprise à gauche… Un rééquilibrage de la gauche devenu indispensable.

Les commentaires fusent : La percée Fabien Roussel… Un nouvel horizon pour la gauche…. Le “roussellement” pour le pouvoir d’achat…. Un souffle nouveau… Un nouvel espoir qui bouscule…. Oui au droit universel à l’emploi… Du sang neuf à gauche… Roussel, la classe populaire… Quelques liens : Le blog du Travailleur Bigouden : https://pcbigouden.fr/ Le site Fabien Roussel 2022 :   https://www.fabienroussel2022.fr/ Son programme : https://www.fabienroussel2022.fr/le_programme

Sortir de l’impasse. Confronter les propositions. A condition de les connaitre. Les médias ne nous aiderons pas dans cette voie

Quels que soient nos aprioris sur le parti communiste un tel discours lance le débat sur l’analyse de la situation et la nécessité d’une rupture radicale pour le bien de tous. Les idées et propositions avancées ici sont l’occasion de discuter, de proposer, de mobiliser, de bouger. Le discours de Fabien Roussel le 11 avril 2021 à la suite de la conférence nationale du PC    

Présidentielle 2022, la charrue avant les bœufs ou le bon sens ?

2022 : Mélenchon, candidat de la LFI, propose un accord aux communistes. Remarque de Fabien Roussel : « Je pourrais aussi répondre à Jean-Luc que comme nous partageons beaucoup de choses, que nous l’avons soutenu pendant deux campagnes présidentielles, il pourrait pourquoi pas lui aussi nous soutenir cette fois-ci. »

Quel rassemblement politique face au défi du “jour d’après” ?

Ci-dessus une manifestation solitaire – pour raison de confinement – du propriétaire de La Maison de la Presse à Chateaulin, un lieu convivial et engagé. La crise actuelle révèle le mur dans lequel nous ont conduit les politiques libérales. Tout en promettant un “avenir différent” E. Macron poursuit sur sa lancée.. Nous n’avons rien à attendre de ce pouvoir. Ce sont les “derniers de cordée” qui portent le pays à bout de bras, alors que les “premiers de cordée” montrent leur … Lire la suite…