Qu’y a t’il derrière les attaques contre Fabien Roussel ces jours-ci ?

Libé, le Parisien, etc.. , les médias du capital se vautrent dans l’exploitation des petites polémiques bien souvent déclenchées par des membres du staff de JLM (Corbière, Coquerel,  et autres=). Et bien sûr ces médias reprennent les “arguments” de ces derniers. Normal qu’ils les soutiennent quand on sait à qui ils appartiennent..   Mais derrière ce tapage autour de petites phrases qu’y a t’il en réalité ? Ce n’est pas une petite polémique anodine de plus, c’est une question de fond.  … Lire la suite…

Quelle riposte sociale face à la politique de Macron ?

Après les annonces présidentielles sur « la fin de l’insouciance et de l’abondance », le gouvernement d’Élisabeth Borne engage des mesures de régression. Des appels à la mobilisation sociale ont été lancés. *** (ci-dessous 4 articles publiés dans L’Humanité 5 et 6 Septembre 2022, Pierre Chaillan)   1 – Face à une dégradation sociale, la mobilisation générale en faveur d’une autre répartition des richesses peut permettre d’imposer d’autres choix. par CATHERINE PERRET, Secrétaire confédérale de la CGT La rentrée est difficile cette année … Lire la suite…

Crimée, Ukraine, Russie, l’avis d’une jeune diplomate russe.

Voici une interview de Katya Kopylova, une jeune diplomate russe trentenaire qui s’exprime à titre personnel dans un français remarquable. “On est là très loin de la médiocrité, de l’hypocrisie, voire des mensonges de ceux qui nous gouvernent” d’après  Dominique Delawarde (Source Réseau International https://reseauinternational.net/) *** Katya Kopylova, diplomate et juriste russe francophone, a accordé à Livre Noir 2h d’entretien à Yalta en Crimée. L’occasion de tout aborder y compris les questions délicates. Cette diplomate connaît bien la France puisqu’elle a travaillé … Lire la suite…

Intolérance en France : Cette allégeance qui proscrit tout sens critique, par Francis Wurtz

CETTE ALLÉGEANCE QUI PROSCRIT TOUT SENS CRITIQUE… Trois faits convergents intervenus ces derniers jours sont suffisamment graves pour qu’il soit utile d’y revenir. Ils ont en commun de contribuer à installer dans le pays un climat d’intolérance en montrant du doigt quiconque exerce son sens critique sur des sujets réputés sensibles. Au nom du « Qui ne dit mot consent », ne pas réagir à ce rabougrissement du débat public pourrait être interprété comme une acceptation tacite de cette culture de … Lire la suite…

Sommet de l’Otan : Stop aux marchandages sur le dos du peuple kurde !

Le sommet de l’OTAN qui vient de se tenir à Madrid suscite une immense indignation après les concessions indignes octroyées à la Turquie lors de sordides chantages dont Ankara est coutumière. Chacun garde en mémoire les surenchères sur les migrants et le blocage des négociations sur l’acheminement du blé ukrainien en mer Noire.   Cette fois-ci, afin d’obtenir la levée du veto turc à l’entrée de la Suède et de la Finlande dans l’OTAN, R.T. Erdogan a obtenu l’engagement de Stockholm … Lire la suite…

Colette Magny, une voix, un timbre, une militante, une amie

Enfant du rock et de la bande dessinée, Yann Madé consacre un roman graphique à Colette Magny, celle qui chantait le blues « comme une Noire ». Le parcours, le répertoire de Colette Magny, chanteuse engagée, enragée, féministe, punk dans l’âme, témoignent d’une artiste qui n’a jamais fait de concessions. Ni au showbiz, ni à la gauche et encore moins à la droite. Secrétaire jusqu’à ses 30 ans, elle est attirée par le blues, qu’elle découvre en fréquentant les boîtes de jazz … Lire la suite…

Matin brun à l’Assemblée Nationale

Lundi 20 juin, un réveil avec un air de matin brun. Le clan Le Pen/Zemmour banalisé de façon dangereuse par les droites et certains autres inconscients pour des raisons électorales.. Résultat : une entrée massive à l’Assemblée nationale de ces porteurs de haine auxquels on va donner une audience démesurée et une manne financière. Il est bon de rappeler ce qu’il y a derrière ce FN, RN et autres. Extrême-droite RN-Le Pen & Cie   Matin brun est un tout petit … Lire la suite…

Semi-victoire ou semi-défaite ?

De belles satisfactions : Richard Ferrand descendu de son perchoir, des ministres battus, une gifle pour Macron. Mais malheureusement : une abstention catastrophique, un RN renforcé par le quinquennat Macron et la fin du”front républicain”, une gauche avec moins de 30 % des sièges. Difficile de parler de victoire. Ce n’est pas la “déferlante” annoncée par Jean-Luc Mélenchon ! Nous aurions certainement pu faire mieux… Un peu hâtif de vouloir donner des explications mais peut être quand même suggérer que : – la … Lire la suite…

Comment la Nupes peut-elle réussir face au pouvoir de l’argent ?

Législatives En cas de victoire, la coalition de gauche mise sur la mobilisation populaire pour mettre en œuvre son programme et vaincre les résistances de la finance et du patronat. Impôts à la source pour les entreprises, rétablissement de l’ISF, retraite à 60 ans, Smic à 1 500 euros, le programme de la Nupes est fortement décrié à droite et dans les rangs macronistes. Accusé d’« irréalisme » ou d’être trop coûteux, il fait l’objet d’une vive opposition, en particulier du patronat, qui laisse … Lire la suite…

Traités européens, dette, monnaie unique européenne, monnaie commune mondiale..

Europe : pister l’argent

par Ernest Hernandez (Agde), dans le courrier des lecteurs de l’Humanité des débats du 3 juin 2022

L’Humanité du 25 mai (voir en fin de page ci-dessous) aborde la question de la “désobéissance” aux traités européens. Un certain nombre de problèmes concrets sont listés ainsi que les moyens de les résoudre. Mais ne convient-il pas de se défaire méthodiquement des traités européens de ta même manière que Denis Kessler, vice-président du Medef, voulait “se défaire méthodiquement du programme du CNR”-dans son article célèbre de Challenges du 4 octobre 2007 ?
Face à la construction institutionnelle de longue durée qui aboutit aux traités actuels, ne faut-il pas s’attaquer a ce qui en est l’ossature : le circuit financier ?

Lire la suite…

Sortir du capitalisme, et urgence du communisme. Réflexions par Bernard Vasseur

Que peut signifier le mot “communisme” aujourd’hui ? Dénoncer le capitalisme ne suffit pas. Imaginer une alternative. Ne pas répéter l’histoire, en tirer des leçons. Définir, inventer le communisme du XXIe siècle. Socialisme / étatisme / communisme. Propriété d’usage / propriété lucrative. Repenser le travail, la notion de travailleur. Nouvelle conception du salaire. Le déjà-là du communisme. Une conférence de Bernard Vasseur, philosophe, en mars 2022   Mai 2022 : le livre de Bernard Vasseur vient de sortir Il est possible … Lire la suite…