Des analyses, des propositions, c’est maintenant que la suite se prépare…

Albert Einstein : “Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.”

La situation est grave, et le virus n’est pas responsable de tout. Même certains éditorialistes du pouvoir le reconnaissent… C’est peu dire.

Le pouvoir en place a été mis là uniquement pour gérer les intérêts du monde de la finance, des BlackRock, Rothschild, Axa, Medef et lobbies. L’Union Européenne également a été fondée sur les mêmes bases, par les mêmes groupes politiques. Pour ce gouvernement c’est à la fois l’improvisation, l’incompétence, le mensonge, l’autoritarisme. Ce n’est pas avec eux ni avec leurs alliés que nous pouvons construire…

Lire la suite…

Sauver le genre humain, pas seulement la planète ! Lucien Sève

Sauver le genre humain, pas seulement la planète ! par le philosophe marxiste Lucien Sève, qui vient de décéder du coronavirus Le lien vers l’article du Monde Diplomatique : https://www.monde-diplomatique.fr/2011/11/SEVE/46912 Et si vous avez envie d’en savoir davantage sur Lucien Sève, des articles dans le journal l’Humanité du 24 mars https://www.humanite.fr/search/Lucien%20S%C3%A8ve https://www.humanite.fr/disparition-lucien-seve-marx-et-les-communistes-686800 Ceci téléchargeable en PDF et dans Regards, article de 2018 Vidéo Lucien Sève : “tout va très mal, soyez optimiste”  

Retraites : la justice, c’est de retirer le projet. Pourquoi pas un référendum sur un sujet aussi important, un choix de société.

Depuis des mois notre pays vit au rythme des mobilisations populaires contestant le projet de “réforme” des retraites du gouvernement.

Le rejet est massif et en face le gouvernement est à court d’arguments. Il s’agit en fait de faire baisser fortement le niveau des pensions, de faire travailler plus longtemps, et d’offrir une opportunité de profits aux assurances privées et aux banques. Les dirigeants ne s’en cachent même plus : le patron de BlackRock est décoré et Jacques Maire, fils de l’ancien dirigeant de la CFDT Edmond Maire, gros actionnaire d’AXA, est chargé de mener à bien cette “réforme”.

Lire la suite…

Le service public de la petite enfance, une réussite française en danger. Un article dans le Diplo de ce mois-ci.

Derrière le berceau connecté, le marché en embuscade

Le service public de la petite enfance, une réussite française en danger
Menace d’extinction de la protection maternelle et infantile, pénurie de pédopsychiatres, dégradation de la qualité de l’accueil en crèche… Dans le domaine de la petite enfance aussi, les appétits du commerce sont chaque jour davantage servis par les autorités. Une évolution qui compromet l’universalité du service public et favorise la surveillance des familles démunies.

Lire la suite…

Management et novlangue, deux armes du libéralisme..

Pour faire accepter ses méfaits le capitalisme utilise des voies diverses et agit tous azimuts. Cela fait partie de la guerre idéologique que nous subissons.
On a vu les effets néfastes du “management néolibéral” chez France Télécom. Quant à la lutte idéologique véhiculée par le vocabulaire – on ne dit plus “employé” mais “collaborateur” – on est arrivé à une novlangue dont le ridicule masque mal la propagande et la mise en condition qui se cachent derrière.

Lire la suite…

Anicet Le Pors : « Le Conseil d’État dénonce une maltraitance de l’État de droit par l’exécutif »

La haute juridiction a torpillé le projet de réforme des retraites, l’estimant lacunaire et insincère. Entretien avec un membre honoraire de cette instance : Anicet Le Pors L’avis rendu par le Conseil d’État sur la réforme des retraites est très négatif. Est-ce surprenant ? Anicet Le Pors Le Conseil d’État est une institution pour laquelle j’ai la plus grande estime, qui a joué au cours de l’histoire de France un rôle essentiel dans la fabrication des concepts qui constituent notre identité politique … Lire la suite…

Affiches militantes créées par des artistes pour nos mobilisations

Formes des luttes occupe l’Humanité (voir le journal du 15 janvier)
L’initiative a pris corps quelques jours avant le début de la grève nationale contre la réforme des retraites. Une poignée de graphistes militants, engagés, pour certains, au sein du Syndicat national des artistes plasticiens (Snap-CGT) ou plus largement dans les mouvements sociaux, s’associent pour lancer un appel à la constitution d’un collectif de production et de diffusion d’images pour accompagner la grève. Ainsi naît Formes des luttes. Sur leur site Internet (1), tous les visuels – il y en a plus d’une soixantaine aujourd’hui – sont rassemblés et disponibles en téléchargement, libres de droits pour les usages militants. Grâce à une cagnotte en ligne, toujours en activité, ils ont tiré eux-mêmes plusieurs dizaines de milliers d’autocollants qu’ils distribuent dans les manifs. Et aujourd’hui l’Humanité s’associe à la diffusion en publiant d’un bout à l’autre du quotidien cinq de ses images, sur une page et même sur la double centrale. À votre tour de vous en saisir dans la vie courante ou, bien sûr, dans les manifestations et les mobilisations à venir !

Lire la suite…

Financer les retraites ? De l’argent il y en a ! C’est simplement un choix de société.

Les quarante plus grandes entreprises françaises ont versé plus de 60 milliards à leurs actionnaires en 2019, dévoile la Lettre Vernimmen. Un record qui dépasse celui de 2007… juste avant la crise financière. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) estime qu’il faut entre 7 et 17 milliards d’euros pour combler le déficit du régime des retraites d’ici à 2025. Le chiffre peut donner le vertige. Il apparaît faible quand on le compare à un autre  : les entreprises du CAC 40, l’indice phare … Lire la suite…

2020 : 9 janvier, 11 janvier, 14 janvier, 24 janvier, grèves et manifestations


 
Les mobilisations ne faiblissent pas et de très nombreuses actions ont eu lieu pendant toute la période de fin d’année : déploiements, concerts, réveillons revendicatifs, distribution de jouets et actions de solidarité, manifestations et rassemblements… il n’y a pas eu de trêve.

Lire la suite…

Pour gagner, soutenons les grévistes ! Une quarantaine d’écrivains, comédiens, universitaires, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève

Appel à soutenir financièrement ceux qui luttent pour nous tous.
Une quarantaine d’écrivains, comédiens, d’universitaires, tels Annie Ernaux, Edouard Louis, Éric Vuillard, Corinne Masiero ou Jean-Marie Bigard, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève
Pour que le mouvement social «dure et s’amplifie», un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux cagnottes de grève.
Car chaque journée de grève coûte, et les grévistes «défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés»

Lire la suite…

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Alors que le gouvernement fédéral affichait sa détermination d’aller jusqu’au bout de sa réforme – imposer ce qu’on appelle ici la pension à points, « le point d’orgue de toute réforme des pensions du gouvernement » selon le ministre libéral des Pensions Daniel Bacquelaine – il a reculé à mesure que les travailleurs marchaient dans les rues du pays… par Jonathan Lefèvre, le 11 décembre 2019, dans Solidaire, la revue du PTB, Parti des Travailleurs Belges Le lien vers l’article L’article en PDF … Lire la suite…