Jupiter lance Hercule, suite de l’article précédent

La municipalité de Loctudy (Finistère) se lance dans les affaires. La maire et des élus de sa majorité font du démarchage pour une société privée qui “vend de l’électricité”. Un article dans la presse locale annonce : “La commune organise un achat groupé d’électricité”. Leur publicité commence par :”Une électricité moins chère et 100% verte..” Ils font donc croire que les personnes qui signeront recevront une “électricité 100% verte”. Comme si celle qu’ils recevront serait différente de celle de leur voisin … Lire la suite…

Ce qui se cache derrière le démantèlement d’EDF : Hercule !

Le processus est bien connu. Au début de la “libéralisation” donc privatisation, beaucoup d’entreprises, y compris des petites, se lancent dans une concurrence provisoire. Certaines proposent des prix très intéressants afin de prendre des parts de marché. Nous avons tous reçu des coups de fil intempestifs de “partenaires d’EDF”, parce que ça rassure, mais en réalité dépeceurs d’EDF. Puis les petites sont avalées-achetées par les plus grosses. Au bout d’un moment il en reste peu, elles s’entendent, il se créé des … Lire la suite…

L’économie et l’écologie des mers et des océans, un dossier de la revue Progressistes

La revue “Progressistes” n°28 livre un dossier spécial tout à fait d’actualité  sur l’économie et l’écologie des mers et des océans. https://revue-progressistes.org/wp-content/uploads/2020/07/PROGRESSISTES-N28-basDEF.pdf Le site de la revue Progressistes (Sciences, Travail, Environnement): https://revue-progressistes.org

Des analyses, des propositions, c’est maintenant que la suite se prépare…

Albert Einstein : “Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.”

La situation est grave, et le virus n’est pas responsable de tout. Même certains éditorialistes du pouvoir le reconnaissent… C’est peu dire.

Le pouvoir en place a été mis là uniquement pour gérer les intérêts du monde de la finance, des BlackRock, Rothschild, Axa, Medef et lobbies. L’Union Européenne également a été fondée sur les mêmes bases, par les mêmes groupes politiques. Pour ce gouvernement c’est à la fois l’improvisation, l’incompétence, le mensonge, l’autoritarisme. Ce n’est pas avec eux ni avec leurs alliés que nous pouvons construire…

Lire la suite…

Sauver le genre humain, pas seulement la planète ! Lucien Sève

Sauver le genre humain, pas seulement la planète ! par le philosophe marxiste Lucien Sève, qui vient de décéder du coronavirus Le lien vers l’article du Monde Diplomatique : https://www.monde-diplomatique.fr/2011/11/SEVE/46912 Et si vous avez envie d’en savoir davantage sur Lucien Sève, des articles dans le journal l’Humanité du 24 mars https://www.humanite.fr/search/Lucien%20S%C3%A8ve https://www.humanite.fr/disparition-lucien-seve-marx-et-les-communistes-686800 Ceci téléchargeable en PDF et dans Regards, article de 2018 Vidéo Lucien Sève : “tout va très mal, soyez optimiste”  

Transport de marchandises : changeons d’ère !

Certains d’entre vous ont vu le très bon documentaire “Putains de camions” sur Arte le 7 mai.(visible en replay encore quelques jours). Pour une fois on pouvait dire “Vive la Suisse !”. Sur ce sujet, et la casse voulue du fret par les gouvernements européens (voir “les cars Macron”), voici un film de Gilles Balbastre. Gilles Balbastre a aussi réalisé en 2018 le documentaire “Main basse sur l’énergie” à propos du bradage des biens publics de l’énergie par Macron et son … Lire la suite…

Énergie : bien public ou source de profit ?

Main basse sur l’énergie

film réalisé par Gilles Balbastre, 2018, à votre disposition sur Internet

Et si derrière le terme policé de « libéralisation des services publics » se cachait en réalité une vaste opération de grand banditisme ? Particularité d’une démocratie, une telle opération ne peut être encadrée que par des lois, réglementée par des décrets, certifiée par le personnel politique et applaudie par grand nombre de journalistes aux ordres.

Depuis 2007, le secteur de l’énergie est entièrement ouvert à la concurrence et faute d’informations, les conséquences funestes de cette dérégulation ont du mal à percer le mur du silence médiatique.

La hausse exponentielle des factures, l’accroissement de la précarité énergétique, sont la partie visible de l’iceberg.

La partie immergée, la plus massive, est peu perceptible. C’est pourtant là que se réalise le braquage de l’argent public, le hold-up des biens de la nation, les agissements des nouveaux maffieux.

Alors, quoi de plus évident que de réaliser un documentaire sur le sujet à partir d’un feuilleton culte des années 60, Les Incorruptibles.

« Main basse sur l’énergie » est bâti autour de six épisodes et déroule, comme dans Les Incorruptibles, son lot de gangsters, de big boss, de seconds couteaux, de politiciens plus ou moins véreux. Sans oublier Eliot Ness, le flic vertueux d’antan transformé en syndicaliste résolu, garant d’un service public de l’énergie plus que jamais indispensable.

Alors pour découvrir un des « casses du siècle », il vous suffit de vous précipiter sur www.mainbassesurlenergie.com.

 

Lire la suite…

L’impasse Hulot – Il voudrait l’écologie et le capitalisme – C’est incompatible !

Un ministre de l’écologie dans un gouvernement ultralibéral c’est forcément du pipeau. Quel que soit le nom de la personne qui occupe ce poste, il ne sert à rien. Il faudra bien se mettre dans la tête que le capitalisme est incompatible avec l’écologie. Le capitalisme, de part sa nature même est un destructeur de la planète et des hommes. Mr Hulot n’est pas naïf au point de ne pas savoir cela, mais comme il a toujours accepté – sinon défendu … Lire la suite…

[vidéo] L’énergie, c’est notre bien commun, c’est notre capital ! Signez la pétition.

  Tous en lutte pour la défense d'un Service Public de l'énergie !!! [vidéo] L'énergie, c'est notre bien commun, c'est notre capital ! Retrouvez l'interview de Sébastien Ménesplier, Secrétaire général de la Fédération Mines-Énergie CGT.Tous en lutte pour la défense du Service Public de l'énergie !!!Rappel : signez la pétition en ligne "OUI au Service Public du gaz et de l'électricité" en cliquant sur le lien suivant : http://www.oui-au-servicepublic-gazelectricite.fr/ Publiée par FNME-CGT sur Dimanche 17 juin 2018   Lien vers un … Lire la suite…

Les dangers de la libéralisation, ce que vous avez perdu.

Libre concurrence : tout ce que vous y avez perdu

EDF, La Poste, France Telecom, les autoroutes, et bientôt la SNCF, quand la privatisation est dans les tuyaux….

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, en pdf

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, lien vers le site de l’Humanité

A propos du “modèle” du rail allemand, par Francis Wurtz

Allemagne. Le vrai visage d’une réforme ferroviaire « exemplaire »

Il parait que les petites lignes coûtent trop cher ! article du Monde Diplo d’avril 2018

Pour une hydroélectricité publique : les barrages nous appartiennent, et ils sont rentables, d’utilité publique et écologiques – télécharger en pdf

Vers quelle convergence des luttes (Jacky Dahomay, Blog Mediapart, 12 avril 2018)

Willy Pelletier « La bataille du rail est cruciale, car le libéralisme n’a pas encore gagné la bataille idéologique »

L’exemple du FRET : gâchis économique, scandale écologique

Un train de fret équivaut à 55 poids lourds de 33 tonnes !

Lire la suite…

Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté. Documentaire disponible jusqu’au 3 mai sur Arte.tv

https://www.arte.tv/fr/videos/065353-000-A/jean-ziegler-l-optimisme-de-la-volonte/ Cinéma. Un bout de chemin avec un intellectuel engagé Laurent Etre,   Mardi, 17 Avril, 2018,   L’Humanité Un film qui laisse au spectateur la possibilité de se forger sa propre opinion sur Jean Ziegler. Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté Documentaire (France/Suisse), 1 h 33 Disponible jusqu’au 3 mai, en version courte, sur le site Arte.tv, un documentaire consacré à Jean Ziegler sort demain en salles. À ne pas manquer. Avec un titre en clin d’œil à la fameuse invitation du théoricien communiste … Lire la suite…

Naomi Klein : Dire NON ne suffit plus ! “Le plus grand succès du néolibéralisme : la colonisation de nos imaginaires.”

Être ou avoir… « Le progrès social, c’est celui qu’on se paie soi-même. » Emmanuel Macron, en répondant avec arrogance à une dame qui l’interpellait, a résumé sa philosophie. Adieu l’ambition de civilisation, l’avenir en commun ! Aux yeux du président, la politique n’est plus. Reste la débrouille individuelle, la passion du lucre, avoir tout pour ne pas être rien… L’avenir des jeunes ? Il faut qu’ils « aient envie de devenir milliardaires ! » lançait-il quand il était ministre de … Lire la suite…