Retraites : la justice, c’est de retirer le projet. Pourquoi pas un référendum sur un sujet aussi important, un choix de société.

Depuis des mois notre pays vit au rythme des mobilisations populaires contestant le projet de “réforme” des retraites du gouvernement.

Le rejet est massif et en face le gouvernement est à court d’arguments. Il s’agit en fait de faire baisser fortement le niveau des pensions, de faire travailler plus longtemps, et d’offrir une opportunité de profits aux assurances privées et aux banques. Les dirigeants ne s’en cachent même plus : le patron de BlackRock est décoré et Jacques Maire, fils de l’ancien dirigeant de la CFDT Edmond Maire, gros actionnaire d’AXA, est chargé de mener à bien cette “réforme”.

Lire la suite…

Anicet Le Pors : « Le Conseil d’État dénonce une maltraitance de l’État de droit par l’exécutif »

La haute juridiction a torpillé le projet de réforme des retraites, l’estimant lacunaire et insincère. Entretien avec un membre honoraire de cette instance : Anicet Le Pors L’avis rendu par le Conseil d’État sur la réforme des retraites est très négatif. Est-ce surprenant ? Anicet Le Pors Le Conseil d’État est une institution pour laquelle j’ai la plus grande estime, qui a joué au cours de l’histoire de France un rôle essentiel dans la fabrication des concepts qui constituent notre identité politique … Lire la suite…

Financer les retraites ? De l’argent il y en a ! C’est simplement un choix de société.

Les quarante plus grandes entreprises françaises ont versé plus de 60 milliards à leurs actionnaires en 2019, dévoile la Lettre Vernimmen. Un record qui dépasse celui de 2007… juste avant la crise financière. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) estime qu’il faut entre 7 et 17 milliards d’euros pour combler le déficit du régime des retraites d’ici à 2025. Le chiffre peut donner le vertige. Il apparaît faible quand on le compare à un autre  : les entreprises du CAC 40, l’indice phare … Lire la suite…

2020 : 9 janvier, 11 janvier, 14 janvier, 24 janvier, grèves et manifestations


 
Les mobilisations ne faiblissent pas et de très nombreuses actions ont eu lieu pendant toute la période de fin d’année : déploiements, concerts, réveillons revendicatifs, distribution de jouets et actions de solidarité, manifestations et rassemblements… il n’y a pas eu de trêve.

Lire la suite…

Pour gagner, soutenons les grévistes ! Une quarantaine d’écrivains, comédiens, universitaires, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève

Appel à soutenir financièrement ceux qui luttent pour nous tous.
Une quarantaine d’écrivains, comédiens, d’universitaires, tels Annie Ernaux, Edouard Louis, Éric Vuillard, Corinne Masiero ou Jean-Marie Bigard, appellent à «soutenir financièrement» les cheminots en grève
Pour que le mouvement social «dure et s’amplifie», un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux cagnottes de grève.
Car chaque journée de grève coûte, et les grévistes «défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés»

Lire la suite…

Un appel de syndicalistes, d’enseignants et d’universitaires. Retraites : pour une réforme de progrès social et de civilisation

Syndicalistes, femmes et hommes, salariés du privé et du public, universitaires, tous demandent « le retrait du projet du gouvernement ».

Nous refusons le projet Macron-Delevoye de système de retraite. Il doit être retiré. Le gouvernement doit ouvrir un débat pour une réforme de progrès, les forces de gauche et de transformation sociale aussi. Nous soutenons la lutte en cours pour une bonne retraite, contre le projet actuel, et apportons des pistes de propositions alternatives.

Lire la suite…

Nicole Ferroni, Yvan Le Bolloc’h, Pierre-Emmanuel Barré et Guillaume Meurice dans la manif contre les projets Macron

Un appel unitaire des organisations de jeunesse. La retraite est aussi une affaire de jeunes Texte collectif Le gouvernement entend mettre à bas le système de retraite hérité du Conseil national de la Résistance (CNR). Pour le président de la République, le système actuel, fondé sur la solidarité intergénérationnelle, est injuste et illisible. Les règles spécifiques à certaines corporations issues de luttes passées seraient aujourd’hui source d’inégalités. La complexité du système repose moins cependant sur les conquêtes sociales passées que sur … Lire la suite…

Éloge de la grève… Quand, face à l’intolérable, se révolter devient un acte civique..

L’intolérable ? Augmentation de la pauvreté, cadeaux aux milliardaires, 1% de la population détient autant que 99%, indulgence organisée envers l’évasion fiscale, répression brutale, fake news et manipulation, précarité en hausse, soutien à des gouvernements peu recommandables, course aux armements, mépris et cynisme, casse de la Sécu, de la santé, des hôpitaux, de l’Éducation nationale, casse du système de retraite, casse du code du travail, et on peut continuer… STOP à tout cela ! Éloge de la grève, par Jean-Pierre Darroussin … Lire la suite…

Le déficit de la Sécurité sociale, un mensonge d’État par Henry Sterdyniak

Henry Sterdyniak, économiste des économistes atterrés L’article imprimable en PDF Selon le Projet de Loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), les comptes de la Sécurité sociale présenteraient un déficit de 5,3 milliards d’euros en 2019, ce qui a permis à la grande presse de titrer : « Le trou de la Sécurité sociale se creuse » ou « La Sécu en rouge après les gilets jaunes ». La Cour des comptes écrit de même : « En 2019, le … Lire la suite…

Retraite Macron, un projet de régression sociale inégalée

Avec la retraite à points le projet Macron-Delevoye est une attaque frontale contre notre système de retraite par répartition qui a fait ses preuves. Avec le système de points et la décote c’est la plus grande attaque jamais vue, il faut s’attendre à une chute des pensions de 20 à 30%. Au nom de “l’équité” personne ne sera épargné, actifs comme retraités toutes et tous perdants. Lire ici un dossier explicatif avec des analyses de syndicats et d’économistes : Retraite, l’attaque … Lire la suite…

Pourquoi la lutte des cheminots est-elle d’intérêt général ?

Un débat à ce sujet dans l’Humanité du 26 mars avec Hélène-Yvonne Meynaud, sociologue et auteure, Sophie Mangon, Usagère des transports publics, Denis Durand, économiste.

Le texte complet en pdf

Derrière l’attaque contre les cheminots c’est tout le service public qui est mis en cause. C’est une attaque frontale de régression lancée par toutes les forces réactionnaires liées au grand capital. Il s’agit pour elles de s’emparer de tous les secteurs qui échappent au profit, et Macron, le robot bulldozer, a été mis en place pour accomplir ce sale boulot.

Lire la suite…

Le coût du capital.

Et que font les banques dans les paradis fiscaux ? Quelques exemples (télécharger en pdf) 1% de la population détient 48% des richesses mondiales. +53,5 milliards d’€ en 1 an pour les 10 plus grandes fortunes de France, soit une moyenne de 5 milliards d’€ 5 milliards d’euros, c’est un salaire de 417 000 000 €/mois soit 285 874 fois le Smic  Le “coût du travail” est une aberration pour nous conditionner. Le travail ne coûte pas, c’est lui qui … Lire la suite…