[vidéo] L’énergie, c’est notre bien commun, c’est notre capital ! Signez la pétition.

  Tous en lutte pour la défense d'un Service Public de l'énergie !!! [vidéo] L'énergie, c'est notre bien commun, c'est notre capital ! Retrouvez l'interview de Sébastien Ménesplier, Secrétaire général de la Fédération Mines-Énergie CGT.Tous en lutte pour la défense du Service Public de l'énergie !!!Rappel : signez la pétition en ligne "OUI au Service Public du gaz et de l'électricité" en cliquant sur le lien suivant : http://www.oui-au-servicepublic-gazelectricite.fr/ Publiée par FNME-CGT sur Dimanche 17 juin 2018   Lien vers un … Lire la suite…

ÉNERGIE : la libéralisation du marché aboutit à une jungle libérale. Les salariés du secteur réclament un retour au public.

vidéo explicative de la FNME-CGT : https://www.facebook.com/FNMECGT/videos/10157385421767506/     Privatisation de l’énergie : ceux qui se partagent le gâteau (lire en pdf) Privatisation. Ceux qui se partagent le gâteau de l’énergie Mercredi, 27 Juin, 2018          Marie-Noëlle Bertrand L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie promettait de meilleures offres pour les particuliers. Onze ans après, les consommateurs doutent, les salariés de l’énergie s’alarment de la casse de leur métier et les opérateurs privés se bousculent pour se partager les morceaux d’EDF et … Lire la suite…

Les dangers de la libéralisation, ce que vous avez perdu.

Libre concurrence : tout ce que vous y avez perdu

EDF, La Poste, France Telecom, les autoroutes, et bientôt la SNCF, quand la privatisation est dans les tuyaux….

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, en pdf

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, lien vers le site de l’Humanité

A propos du « modèle » du rail allemand, par Francis Wurtz

Allemagne. Le vrai visage d’une réforme ferroviaire « exemplaire »

Il parait que les petites lignes coûtent trop cher ! article du Monde Diplo d’avril 2018

Pour une hydroélectricité publique : les barrages nous appartiennent, et ils sont rentables, d’utilité publique et écologiques – télécharger en pdf

Vers quelle convergence des luttes (Jacky Dahomay, Blog Mediapart, 12 avril 2018)

Willy Pelletier « La bataille du rail est cruciale, car le libéralisme n’a pas encore gagné la bataille idéologique »

L’exemple du FRET : gâchis économique, scandale écologique

Un train de fret équivaut à 55 poids lourds de 33 tonnes !

Lire la suite…

En quoi la lutte pour les services publics relève-t-elle d’un enjeu de civilisation ?

Lutte des cheminots, des énergéticiens, etc..  Avec les réformes annoncées dans le ferroviaire, des catégories sociales sont attaquées. En se mobilisant, elles posent la question de l’intérêt humain. ·         Les modernisations libérales décivilisent, les grèves civilisent, par Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic ·         Manifester, c’est défendre un système de lutte contre l’insécurité sociale, par Christian de Montlibert, sociologue Lire en PDF -> téléchargement Le statut général des fonctionnaires, un socle progressiste, par Anicet Le Pors Pourquoi les menaces … Lire la suite…

Pourquoi la lutte des cheminots est-elle d’intérêt général ?

Un débat à ce sujet dans l’Humanité du 26 mars avec Hélène-Yvonne Meynaud, sociologue et auteure, Sophie Mangon, Usagère des transports publics, Denis Durand, économiste.

Le texte complet en pdf

Derrière l’attaque contre les cheminots c’est tout le service public qui est mis en cause. C’est une attaque frontale de régression lancée par toutes les forces réactionnaires liées au grand capital. Il s’agit pour elles de s’emparer de tous les secteurs qui échappent au profit, et Macron, le robot bulldozer, a été mis en place pour accomplir ce sale boulot.

Lire la suite…

Non à la privatisation des barrages hydrauliques qui sont un bien public

Signer la pétition « contre la mise en concurrence des concessions hydrauliques » sur www.petitionpublique.fr Consulter le dossier de presse  http://public.cceedfsa.fr/_docs/Fichier/2015/3-151204092345.pdf Commentaire de Franck :  Sur les barrages hydrauliques, c’est encore pire que la mise en concurrence! EDF n’aura pas le droit de répondre à l’ »appel d’offre » sur un nombre conséquent de barrages ! Au nom de la concurrence, la commission européenne, estimant qu’EDF est en position de monopole,  demande (demande acceptée par le gvt) qu’elle ne puisse pas concourir aux appels d’offres … Lire la suite…