Semi-victoire ou semi-défaite ?

De belles satisfactions : Richard Ferrand descendu de son perchoir, des ministres battus, une gifle pour Macron. Mais malheureusement : une abstention catastrophique, un RN renforcé par le quinquennat Macron et la fin du”front républicain”, une gauche avec moins de 30 % des sièges. Difficile de parler de victoire. Ce n’est pas la “déferlante” annoncée par Jean-Luc Mélenchon ! Nous aurions certainement pu faire mieux… Un peu hâtif de vouloir donner des explications mais peut être quand même suggérer que : – la … Lire la suite…

Comment la Nupes peut-elle réussir face au pouvoir de l’argent ?

Législatives En cas de victoire, la coalition de gauche mise sur la mobilisation populaire pour mettre en œuvre son programme et vaincre les résistances de la finance et du patronat. Impôts à la source pour les entreprises, rétablissement de l’ISF, retraite à 60 ans, Smic à 1 500 euros, le programme de la Nupes est fortement décrié à droite et dans les rangs macronistes. Accusé d’« irréalisme » ou d’être trop coûteux, il fait l’objet d’une vive opposition, en particulier du patronat, qui laisse … Lire la suite…

Sortir du capitalisme, et urgence du communisme. Réflexions par Bernard Vasseur

Que peut signifier le mot “communisme” aujourd’hui ? Dénoncer le capitalisme ne suffit pas. Imaginer une alternative. Ne pas répéter l’histoire, en tirer des leçons. Définir, inventer le communisme du XXIe siècle. Socialisme / étatisme / communisme. Propriété d’usage / propriété lucrative. Repenser le travail, la notion de travailleur. Nouvelle conception du salaire. Le déjà-là du communisme. Une conférence de Bernard Vasseur, philosophe, en mars 2022   Mai 2022 : le livre de Bernard Vasseur vient de sortir Il est possible … Lire la suite…

Irlande du Nord : Victoire historique du SINN FEIN !

Francis Wurtz, ex-président du groupe de la « Gauche unitaire » au Parlement européen VICTOIRE HISTORIQUE DU SINN FEIN ! (IRLANDE DU NORD) Historique, la victoire du Sinn Fein, ce 5 mai 2022, l’est à plusieurs titres ! Depuis un siècle que cette province irlandaise dite « Irlande du Nord » a été rattachée à la Grande Bretagne, c’est la première fois que ce parti républicain et progressiste -dont la raison d’être est de réaliser la réunification du pays- supplante le … Lire la suite…

Macron un président très mal élu – Un système électoral complément dépassé et dangereux.

Le président sortant, s’il est réélu aujourd’hui, l’est uniquement à la faveur d’un rejet de la représentante de l’extrême droite.
Il ne doit pas considérer que ce résultat exprime un soutien à sa politique.

Comme l’a dit Fabien Roussel dimanche soir, Macron ne doit pas “prendre le melon”, car ce n’est pas du tout une approbation de sa politique.

Lire la suite…

On n’essaie pas Marine Le Pen, on n’essaie pas le fascisme (Ariane Mnouchkine)

« Non » à l’extrême droite, pour la justice et l’égalité ! La ligue des Droits de l’Homme et de nombreuses organisations appellent à se dresser contre le danger de l’extrême-droite qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. Des prévisions de rapports de voix sont inquiétantes. Une colère réelle peut parfois porter vers l’inconscience. C’est un sondage, donc à prendre avec précaution. Mais il apparait clairement, hélas, que de nombreux électeurs de Mélenchon s’apprêtent à voter facho. C’est cela aussi le populisme ! Il serait … Lire la suite…

Réflexions après le premier tour de l’élection présidentielle

La déclaration de Fabien Roussel au soir du premier tour le 10 avril Quelques réflexions, personnelles, et aussi trouvées sur les réseaux sociaux. A discuter, évidemment.. Et évolutif. Sur le vote utile Les 3 premiers sont arrivés là grâce au “vote utile”. Ils ont lors des dernières semaines pompé des voix aux autres candidats de leur camp. Avec des réflexes du genre “on ne vote pas pour ceux qui vont perdre, même si on les préfère”, “votons pour celui qui a … Lire la suite…

Arguments – Dernière ligne droite, pour un vote bien à gauche ! Et pour la suite… car pour nous ce n’est qu’un début.

Macron, c’est le recul social, c’est le mépris, ce sont les affaires et les cadeaux à la finance.

Dans une démocratie cela suffirait à le disqualifier. Les nombreuses affaires, depuis Benalla jusqu’à la dernière en date avec Mac Kinsey auraient constitué une vague de protestations et sans doute de démissions dans beaucoup d’autres pays. Ici, on s’habitue. Les médias font le service minimum, c’est normal quand on sait à qui elles appartiennent. Heureusement qu’il y a eu cette commission d’enquête conduite par la sénatrice communiste Eliane Assenssi pour dévoiler le scandale. Macron et ses compères, liés directement à ce cabinet d’affaires qui place ses profits au Delaware, paradis fiscal bien connu, ont distribué des millions (argent du contribuable) pour avoir des avis, des “conseils” (au résultat catastrophiques) au lieu de se servir de notre fonction publique dont c’est le rôle.
C’est infiniment plus grave que l’affaire Fillon qui avait fait chuter celui-ci.
La corruption dans certains pays est visible car elle fonctionne dans le bas de l’échelle également ; ici c’est de la corruption au niveau le plus élevé.

Lire la suite…

L’arnaque du “vote utile”

Et voilà que certains lancent une campagne pitoyable sur un soi-disant “vote utile”, avec comme seul objectif de piquer des voix au candidat du parti communiste. On nous ressort la mitterandienne arnaque du “vote utile”. Cette fable du “vote utile” a été utilisée depuis longtemps (même avant Coluche) pour faire taire les concurrents et substituer aux idées une stratégie. On a vu les résultats… Il n’y a pas de vote utile quand on vote au 1er tour d’une élection présidentielle. On … Lire la suite…

Abstention, un piège ! S’abstenir c’est voter pour que rien ne change, mais qui en profite ?

Il y a plusieurs raisons possibles à l’abstention, l’indifférence, le dépit, la colère, etc.  Et on peut effectivement comprendre cette envie de refuser de participer.

Mais à qui cela profite ? Bien sûr au système en place. Quel bonheur pour des dirigeants contestés si une partie des mécontents décident de ne rien dire.. C’est le rêve pour eux. Il y a quelques décennies, alors que ce phénomène commençait à pointer, un premier ministre français avait sorti : “quand 80% des gens s’abstiendront, nous ferons ce que nous voudrons.” Effectivement.

Lire la suite…

Le retour en grâce de Karl Marx

https://www.arte.tv/fr/videos/107364-006-A/le-retour-en-grace-de-karl-marx/ Robert Guédiguian : «Au quotidien, je traque les moments communistes» Pour le réalisateur, le communisme reste la seule réponse possible aux problématiques actuelles, de la crise environnementale aux inégalités sociales. (dans Libé du 3 janvier et dans l’Huma du 5 janvier 2022) Voir à ce sujet mon article précédent du 2 oct 2021

Chili : victoire de la gauche de rupture avec le néolibéralisme

Premiers enseignements historiques et politiques. Gabriel Boric, l’alternative chilienne
Par Olivier Compagnon, professeur d’histoire contemporaine à l’institut des hautes études de l’Amérique latine.

Hormis la chaleur de l’été austral, le soir du dimanche 19 décembre 2021 a eu des airs de 4 septembre 1970 à Santiago du Chili et les dizaines de milliers de personnes arpentant les rues de la capitale ne s’y sont pas trompées, en scandant jusqu’au bout de la nuit : « Le peuple uni ne sera jamais vaincu » (« El pueblo unido jamas sera vencido »). Le sentiment qu’un moment historique était advenu a plané sur le résultat du second tour de cette élection présidentielle, qui a vu le candidat de la coalition progressiste Apruebo Dignidad (J’approuve la dignité), Gabriel Boric Font, l’emporter sur celui de l’extrême droite, José Antonio Kast, avec un bon million de voix d’avance.

Lire la suite…

Summit for democraty, la guerre froide version Biden

Durant les années de la guerre froide, dans le monde bipolaire sorti de la seconde guerre mondiale, l’expression “le monde libre” fut d’une grande efficacité.

Le gouvernement des USA lance son grand “Summit for democraty”. C’est un clivage structurant décidé par Biden avec un choix de 111 pays conviés bien peu conforme à la notion de “libre” ou de “démocratie” car incluant allégrement pas mal d’états peu recommandables à ce sujet.
On y trouve par exemple les Émirats, l’Arabie Saoudite, Israël, la Turquie, le Brésil de Bolsonaro, la dictature de Ricardo Duterte aux Philippines, et bien d’autres de ce style.

Lire la suite…