Gilets jaunes : RIC ou Justice Sociale ? Attention au piège..

  1. Le RIC : Référendum d’Initiative Citoyenne
  2. Les réponses de Macron aux gilets jaunes : 4 mesurettes, grand débat, répression.

Le RIC

C’est une revendication qui a fleuri en fin d’année sur les rond-points des gilets jaunes. Face à l’absence flagrante de démocratie, la population demande à pouvoir s’exprimer et donner son avis. C’est très légitime. Le système actuel fait qu’une personne peut être élue à la présidentielle à la suite de circonstances et non sur un programme, et qu’ensuite qu’elle fasse absolument ce qu’elle veut pendant cinq ans, avec aucun moyen légal de l’arrêter !

Lire la suite…

Révolte des Gilets Jaunes. L’issue sera jaune, rouge, ou brune, cela dépend de nous tous.

(en bleu des liens vers des documents associés) Tant de frustrations accumulées depuis des années ! Cela explose enfin.. Une origine lointaine : Il faut remonter au moins à 2005. Après une campagne d’explication exceptionnelle les français rejettent nettement le TCE “Traité Constitutionnel Européen”. Le pouvoir en place n’en tient absolument pas compte, et nos dirigeants font comme ils l’avaient envisagé en imposant leur traité européen ultralibéral et antidémocratique. Comment croire alors que nous sommes en démocratie ? Ensuite c’est une … Lire la suite…

Énergie : bien public ou source de profit ?

Main basse sur l’énergie

film réalisé par Gilles Balbastre, 2018, à votre disposition sur Internet

Et si derrière le terme policé de « libéralisation des services publics » se cachait en réalité une vaste opération de grand banditisme ? Particularité d’une démocratie, une telle opération ne peut être encadrée que par des lois, réglementée par des décrets, certifiée par le personnel politique et applaudie par grand nombre de journalistes aux ordres.

Depuis 2007, le secteur de l’énergie est entièrement ouvert à la concurrence et faute d’informations, les conséquences funestes de cette dérégulation ont du mal à percer le mur du silence médiatique.

La hausse exponentielle des factures, l’accroissement de la précarité énergétique, sont la partie visible de l’iceberg.

La partie immergée, la plus massive, est peu perceptible. C’est pourtant là que se réalise le braquage de l’argent public, le hold-up des biens de la nation, les agissements des nouveaux maffieux.

Alors, quoi de plus évident que de réaliser un documentaire sur le sujet à partir d’un feuilleton culte des années 60, Les Incorruptibles.

« Main basse sur l’énergie » est bâti autour de six épisodes et déroule, comme dans Les Incorruptibles, son lot de gangsters, de big boss, de seconds couteaux, de politiciens plus ou moins véreux. Sans oublier Eliot Ness, le flic vertueux d’antan transformé en syndicaliste résolu, garant d’un service public de l’énergie plus que jamais indispensable.

Alors pour découvrir un des « casses du siècle », il vous suffit de vous précipiter sur www.mainbassesurlenergie.com.

 

Lire la suite…

Mardi 9 octobre : Actifs et retraités, ensemble ripostons à Macron !

Un rendez-vous intergénérationnel à ne pas manquer ! Pour nos services publics, nos revenus, notre retraite, nos conditions de travail : ensemble le 9 octobre ! Lien vers un petit dossier sur les retraites et le dangereux projet Macron/Medef Communiqué commun CGT-FO-Solidaires-UNEF-UNL du 31 aout Un appel du PCF à propos des retraites :    

ÉNERGIE : la libéralisation du marché aboutit à une jungle libérale. Les salariés du secteur réclament un retour au public.

vidéo explicative de la FNME-CGT : https://www.facebook.com/FNMECGT/videos/10157385421767506/     Privatisation de l’énergie : ceux qui se partagent le gâteau (lire en pdf) Privatisation. Ceux qui se partagent le gâteau de l’énergie Mercredi, 27 Juin, 2018          Marie-Noëlle Bertrand L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie promettait de meilleures offres pour les particuliers. Onze ans après, les consommateurs doutent, les salariés de l’énergie s’alarment de la casse de leur métier et les opérateurs privés se bousculent pour se partager les morceaux d’EDF et … Lire la suite…

La victoire d’étape des cheminots, par Claude Mazauric, historien

La victoire d’étape des cheminots Humanité  Vendredi, 22 Juin, 2018 Paul-Antoine Luciani Les leçons de l’histoire.  Par Claude Mazauric Contrairement au discours officiel, je considère que les cheminots de la SNCF ont gagné la première manche dans l’incroyable combat qui les oppose aux forces de réaction. On nous bassine avec le fait qu’un Parlement aux ordres a voté « majoritairement » une « loi » qui vise à démanteler le service public du transport ferroviaire. Mais la réalité profonde est tout autre. D’abord parce qu’une … Lire la suite…

Les dangers de la libéralisation, ce que vous avez perdu.

Libre concurrence : tout ce que vous y avez perdu

EDF, La Poste, France Telecom, les autoroutes, et bientôt la SNCF, quand la privatisation est dans les tuyaux….

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, en pdf

Les grands mensonges de l’ouverture à la concurrence, lien vers le site de l’Humanité

A propos du “modèle” du rail allemand, par Francis Wurtz

Allemagne. Le vrai visage d’une réforme ferroviaire « exemplaire »

Il parait que les petites lignes coûtent trop cher ! article du Monde Diplo d’avril 2018

Pour une hydroélectricité publique : les barrages nous appartiennent, et ils sont rentables, d’utilité publique et écologiques – télécharger en pdf

Vers quelle convergence des luttes (Jacky Dahomay, Blog Mediapart, 12 avril 2018)

Willy Pelletier « La bataille du rail est cruciale, car le libéralisme n’a pas encore gagné la bataille idéologique »

L’exemple du FRET : gâchis économique, scandale écologique

Un train de fret équivaut à 55 poids lourds de 33 tonnes !

Lire la suite…

En quoi la lutte pour les services publics relève-t-elle d’un enjeu de civilisation ?

Lutte des cheminots, des énergéticiens, etc..  Avec les réformes annoncées dans le ferroviaire, des catégories sociales sont attaquées. En se mobilisant, elles posent la question de l’intérêt humain. ·         Les modernisations libérales décivilisent, les grèves civilisent, par Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic ·         Manifester, c’est défendre un système de lutte contre l’insécurité sociale, par Christian de Montlibert, sociologue Lire en PDF -> téléchargement Le statut général des fonctionnaires, un socle progressiste, par Anicet Le Pors Pourquoi les menaces … Lire la suite…

Pourquoi la lutte des cheminots est-elle d’intérêt général ?

Un débat à ce sujet dans l’Humanité du 26 mars avec Hélène-Yvonne Meynaud, sociologue et auteure, Sophie Mangon, Usagère des transports publics, Denis Durand, économiste.

Le texte complet en pdf

Derrière l’attaque contre les cheminots c’est tout le service public qui est mis en cause. C’est une attaque frontale de régression lancée par toutes les forces réactionnaires liées au grand capital. Il s’agit pour elles de s’emparer de tous les secteurs qui échappent au profit, et Macron, le robot bulldozer, a été mis en place pour accomplir ce sale boulot.

Lire la suite…

Éducation : la stratégie du choc pour casser les lycées, museler la jeunesse et baisser les salaires

Éducation : la stratégie du choc

Souvent dissimulés mais nombreux et dramatiques, quels sont les enjeux de la réforme gouvernementale pour les familles d’origine populaire, pour la qualité des enseignements, pour le travail des enseignants… et au-delà, pour la formation même de l’esprit critique ? Philippe Boursier, professeur, syndicaliste et membre de la Fondation Copernic, éclaire de façon limpide les dégâts qui s’annoncent.

Lire la suite…

Libéralisme : capitalisme destructeur (-1-)

1 – Dividendes, 2017 année de tous les records

Des sommes folles qui échappent à l’investissement, sont perdues, et aggravent les inégalités sur la planète.

L’année dernière, les actionnaires ont été à la fête : ils ont touché plus de 1 000 milliards d’euros. Jamais les multinationales ne leur avaient reversé autant d’argent, particulièrement dans le secteur de la finance.

Les distributions de dividendes dans le monde ont explosé de 7,7 % en un an. C’est historique, selon le cabinet de gestion d’actifs Janus Henderson, qui scrute trimestriellement les 1 200 plus grosses entreprises au monde. Celles-ci versent à elles seules 90 % du total des dividendes. Le cabinet publie chaque année un genre d’indice du bonheur des actionnaires, le JHGDI (indice Janus Henderson des dividendes mondiaux). Et il n’a jamais été aussi haut, à 171,2. « Ce qui signifie que les dividendes ont augmenté de quasiment trois quarts depuis 2009 », se réjouit Janus Henderson dans sa dernière édition parue en février.

Lire la suite…