2017 – Trouver une solution…

Au sein du Front de Gauche ça discute. Il faut éviter le désastre annoncé. Les deux partis du Front de Gauche – PCF et Ensemble! –  lancent une consultation de leurs adhérents au sujet de l’élection présidentielle de 2017. Ci joint le communiqué d’Ensemble! et l’interview de Pierre Laurent.

Pierre Laurent : « Si on s’unit, le vote utile, ce sera nous » –> interview dans l’Humanité du 4 octobre

Ensemble : « ‘il n’y a pas de consensus, à l’étape actuelle, quant au choix concernant l’élection présidentielle » –> le communiqué du 4 octobre

Primaires, bilan de Hollande, rassemblement à gauche. Point de vue

EMPÊCHER FRANÇOIS HOLLANDE D’ÊTRE CANDIDAT

par Michel Cahen Militant de Ensemble ! Front de gauche, Bordeaux  TÉLÉCHARGER ICI LE TEXTE EN PDF

François Hollande a le droit de se présenter aux élections, mais nous, gens de gauche, n’avons pas envie d’être « suicidés » avec lui. Or c’est ce qui se produira : Hollande n’arrivera pas au second tour. Il ne pourrait y arriver que dans un cas extrême : une multitude de candidats à droite les empêchant tous d’accéder au second tour, une multitude à gauche autorisant très éventuellement Hollande à être le mieux placé, le tout face à Marine Le Pen. D’innombrables gens de gauche ne voteront à nouveau pour Hollande que dans ce cas extrême : s’il est opposé à Marine Le Pen. Mais notre souhait ne peut être de remettre en selle celui qui a trahi la gauche, et l’hypothèse évoquée ci-dessus est très incertaine. La droite saura se ressouder autour d’un candidat majeur et le plus probable sera un duel droite-extrême droite.

Tout se passe comme si, à gauche, nombreux étaient ceux décidés à laisser gagner la droite.

Lire la suite…

Fête de l’Humanité – contributions au débat

Ensemble! tract à l’occasion de la fête de l’Huma 2016 <-cliquer ici

Au stand de l’appel des 100 une ébauche de programme proposée <-cliquer ici

Le meeting de la fête de l’Humanité : « Écrivons nous-mêmes notre histoire pour tracer dans les semaines et mois qui viennent de nouveaux chemins d’espérance. » 

Aussi bien du coté du PCF que d’Ensemble et de l’appel des 100 il y a convergence pour construire une unité et  arrêter « la machine à  perdre ». Il est encore temps !
L’important c’est de changer de politique, c’est plus important évidemment que les égos personnels parfois démesurés ! La raison doit l’emporter étant donné l’enjeu.


Le débat entre Régis Debray et Philippe Martinez au stand des Amis de l’Humanité le 9 septembre à La Courneuve :

Discours de rentrée de Pierre Laurent à Angers le 27 août 2016

Cela dure 1 h, mais en vaut la peine. Un tour d’horizon complet de la situation, avec des propositions. Pour un COMMUN dont nous avons un besoin urgent.

NB : Je ne suis adhérent à aucun parti, simple militant actif du Front de Gauche, et n’ai pas l’habitude de mettre en avant les discours des dirigeants politiques, mais là j’approuve complètement et trouve ce discours remarquable de lucidité. (par ailleurs il y a quelque temps je ne m’étais pas privé de critiquer l’ambiguïté de P.Laurent vis à vis du PS…)

2017, année électorale, ça se prépare, collectivement

L’appel des 100 : Ensemble, favoriser l’irruption citoyenne pour construire l’alternative
www.appeldes100.org

Appel signé par des universitaires, des artistes, des syndicalistes, des militant-e-s associatif(ve)s et citoyen-ne-s, des élu-e-s et responsables politiques (socialistes, écologistes, communistes, Ensemble, République et socialisme, Front de gauche, …) qui porte une réelle pluralité et lance le débat à gauche.
Des premières propositions pour ouvrir le débat.                     Signature en ligne.

Eléments pour débattre :

Une alternative est indispensable face à ces politiques ultralibérales des dernières années sous Sarkozy et Hollande.
Nous n’y parviendrons qu’en rassemblant largement tous ceux qui rejettent ces politiques. Tous ceux qui refusent la loi Travail (plus d’un million de signatures en quelques jours, des milliers de gens dans la rue depuis un mois), tous les déçus de Hollande, tous ceux qui sont victimes de cette dictature de la finance…
Ensemble construisons des propositions audacieuses et dégageons une candidature commune pour la présidentielle ainsi que dans chaque circonscription.

JLM doit avoir la responsabilité et l’intelligence, ce qu’il a probablement, de rejoindre un processus collectif, de passer du JE au NOUS, sinon ce sera l’échec pour tous.

Parmi les premières propositions de base indispensables :

  • remise en cause des traités européens et du rôle de la BCE
  • une VIe République sociale, démocratique, écologique
  • une réforme fiscale de grande ampleur
    Ensemble_appeldes100


Voir les nombreuses propositions mises en discussion, et les amender, sur le site de l’appel des 100 :

2017 – On fait quoi ?

Bon qu’est-ce qu’on fait pour que la vraie Gauche (la gauche anti-capitaliste, alternative autogestionnaire, la gauche radicale et révolutionnaire, la gauche écologiste et émancipatrice, la Gauche sociale et solidaire) rassemble tout ce qui est à gauche du PS de droite et du gouvernement austéritaire et anti social Hollande Valls Macron El Khomry et Cie…
Pour que cette Vraie Gauche soit en tête au premier tour des présidentielles 2017, gagne le second tour, gagne les législatives…

Une réflexion, personnelle, et pouvant évoluer bien sûr, et quelques commentaires – (cliquer ici)

(les commentaires reçus sur cette page montrent bien nos divergences importantes mais aussi notre souci commun d’en sortir..)

ADAPTER NOS PRATIQUES MILITANTES AUX RÉALITÉS

par Clémentine Autain Codirectrice de Regards, porte-parole d’Ensemble

La reconstruction d’une gauche dans notre pays n’appelle pas de réponses simples, toutes faites. Un processus de refondation doit être enclenché, avec la conscience du travail à fournir pour créer une force à vocation majoritaire. C’est une vision, un imaginaire social et écologiste, une forme organisationnelle que nous avons à repenser, à façonner.

Lire la suite…

Et maintenant, comment reconstruire à gauche ?

Le journal L’Humanité a ouvert une tribune Débats & Controverses à ce sujet. En voici quelques extraits :

Daniel Mermet : «Les classes populaires, ce sont aujourd’hui toute cette jeunesse et toute la population issue de l’immigration» Et de quelle gauche parle t’on ?

Jean Rabaté Journaliste honoraire, « UN PROJET DE TRANSFORMATION SOCIALE »

Pierre Khalfa, Coprésident de la Fondation Copernic : « L’avenir de la gauche est en question »

Stéphanie Roza, professeure de philosophie, et Jean-Numa Ducange, université de Caen : « Besoin de radicalité et rôle des mouvements sociaux »

Pierre Mathiot, professeur de science politique, Sciences-Po Lille : « Un chantier idéologique et organisationnel »

Serge Regourd, directeur de l’Institut du droit de la culture et de la communication, Toulouse-I-Capitole : « Le rassemblement et la lisibilité », sur le mot « gauche« 

45 % C’EST LE POURCENTAGE D’ÉLECTEURS DU FRONT DE GAUCHE QUI SE SERAIENT ABSTENUS LORS DU PREMIER TOUR DES RÉGIONALES.

Comme souvent chez les « Verts », le sectarisme l’a une nouvelle fois emporté !

Alors que le Front de gauche avait accepté de nombreuses concessions, admis que la tête de liste régionale soit un membre de EELV, ce parti, en refusant l’unité avec le Font de gauche, offre sa première victoire à Le Drian. Nul doute que certains auront « des places et des postes »: tel est le visage de « la politique autrement » de ce parti bien dans le système.
Tristesse.

Une fois de plus les Verts choisissent d’essayer de garder quelques postes en visant une alliance au 2e tour avec l’équipe gouvernementale, avec ceux qui gèrent un capitalisme ultralibéral incompatible avec la protection de la planète, avec un Le Drian qui essaime la guerre et des RAFALE dans le monde, pour protéger la planète ??

C’est dommage… Pourquoi ce qui est possible dans d’autres régions (alliance FDG-EELV) est impossible en Bretagne ?

Changer d’Europe !

Cette Europe est un fiasco.

  • autoritarisme – aucune démocratie – des traités absurdes imposés.
  • austérité et injustices pour les peuples.
  • gavage des financiers – évasion fiscale – pillage des biens publics.
  • chômage et récession.
  • la droite officielle et les socialistes qui l’ont construite ainsi s’obstinent à défendre les intérêts des lobbys.
  • ils nous mènent droit dans le mur

Il y a une autre solution, il y a une alternative

  • une Europe démocratique et solidaire
  • une Europe des peuples, pour les peuples (et non pour les banques et les spéculateurs)

Des propositions existent