Ahed Tamimi : la France doit exiger d’Israël sa libération immédiate

La jeune palestinienne de 17 ans Ahed Tamimi est emprisonnée depuis plusieurs semaines. Son “procès” est repoussé au 11 mars. Son crime ? Ne pas avoir supporté qu’un militaire israélien lourdement armé vienne menacer sa famille dans la cour de leur maison. Une gifle face à des armes menaçantes. Qui est l’agresseur ? Son geste est un acte non violent de résistance légitime.

Comme elle, 330 mineurs palestiniens sont emprisonnés par l’occupant.

De quoi Israël a t-il donc peur ? Un article de l’Association France Palestine

Une pétition lancée par l’Association France Palestine approche les 2 millions de signatures.

Signez l’appel aux dirigeants du monde entier :
“Nous demandons qu’Ahed et tous les enfants palestiniens soient libérés des prisons israéliennes, sans attendre.”

Le gouvernement israélien dirigé par Netanyaou associé à l’extrême droite intégriste continue impunément sa politique de colonisation, d’apartheid et d’agression contre ses voisins. Le silence des gouvernements occidentaux devient alors de la complicité.

De même l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri doit être libéré ! Il est emprisonné arbitrairement. Son crime : défendre entant qu’avocat la cause du peuple palestinien !

Lien vers quelques rappels de l’histoire de la Palestine sur mon petit dossier de ce blog

 

Critiquer Netanyahou ? Plus qu’un droit, un devoir ! par Francis Wurtz, député honoraire du Parlement européen, février 2018

 

En hommage à Ahed Tamimi et à tous les enfants palestiniens qui font face aux soldats israéliens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.