Ça suffit ! Ne nous laissons pas faire. Stop à la régression.

  • Offrir aux jeunes un statut de contractuel ? Pourquoi pas de suite un retour à l’esclavage. Remplacer des milliers de fonctionnaires à l’abri des pressions par des employés jetables, où est le progrès ? Il faut au contraire augmenter les moyens et le nombre d’emplois de titulaires dans les Hôpitaux, dans l’Éducation, dans les Services Sociaux.
  • La santé ça coute trop cher, dit le gouvernement, il faut faire des économies, etc.. Mais alors pourquoi le secteur privé des cliniques se développe honteusement et engraisse ses actionnaires. La Santé ça rapporte donc ? Et ne parlons pas des scandales de l’industrie pharmaceutique…
  • Il faut “diminuer le coût du travail”  dit aussi ce gouvernement. De qui se moque t’on ? Le travail n’est pas un coût. Cette expression répétée par tous nos libéraux et leurs valets est une aberration ! C’est le travail qui crée les richesses.. Ce qu’il faut diminuer c’est le coût du capital (dividendes, évasion fiscale, etc..).
  • Nationaliser les autoroutes ? Un ministre vient de lâcher : “cela coûterait trop cher”. Mais les autoroutes ça rapporte ! Sinon pourquoi les compagnies qui en ont la concession les garderaient. C’est une rente pour leurs actionnaires.
  • On peut continuer à énumérer… J’arrête. Honte à Macron, à son gouvernement, et à tous ceux qui les soutiennent. Stop à la régression organisée !
  • et, comme le dit la Fondation Copernic :
    Contre le libéralisme débridé qui brise tout, il ne peut y avoir d’intelligence des situations et des luttes que collective. Mutinons-nous !
  • “Qui est le plus utile, le fonctionnaire qui rend service (public) ou l’actionnaire qui engrange des dividendes? . A quand un plan de licenciement des actionnaires?”, Michel Etievent 
    dessin publié dans Vie Nouvelle n°203 de janvier 2018

     

    thatcher2018

Laisser un commentaire