La Commune de Paris, une vie courte, un héritage riche

150 ans après, l’histoire de la Commune est ineffaçable malgré les efforts des pouvoirs capitalistes.

Elle a fait rêver dans le monde entier et ses décisions révolutionnaires sont impressionnantes, entre autres :

  • Liberté de la presse
  • Inspection du travail
  • L’école laïque
  • L’enseignement professionnel
  • La séparation de l’Église et de l’État
  • L’égalité de salaire entre les hommes et les femmes

Documents :

  • Livre “Commune 1871. La révolution interrompue” de Roger Martelli

  • Brochure “Un espoir mis en chantier”, supplément à l’Humanité, en vente dans les kiosques ou à commander.
    Revivez ces 72 jours de révolution, l’histoire de ces acteurs et la richesse des débats qui lui succédèrent.

  • Le n°148 des Cahiers d’Histoire, revue d’histoire critique, en ligne https://journals.openedition.org/chrhc/15521
  • Un blog sur la Commune sur le site du journal l’Humanité, avec la participation de Michèle Audin
    https://www.humanite.fr/28-mars-1871-la-commune-est-proclamee-702033?fbclid=IwAR0O50CzOgFj0TIKSdE6o_T09rK87mQVQ8t6OvTME6mZTxNHAZewTR4pIzE
  • Également le livre de Besancenot et Löwy “Marx à Paris 1871, le cahier bleu de Jenny” paru au Merle moqueur.
  • Sous la direction de Michel Cordillot, les éditions de l’Atelier publient (et republient, car le livre édité en début d’année est déjà épuisé et en réimpression) une véritable somme sur la Commune de Paris, à laquelle ont contribué une trentaine de chercheuses et chercheurs. Cinquante ans après la publication des volumes du Maîtron, Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier français, consacrés aux militants des années 1864-1871, cet ouvrage entend rassembler les connaissances et réflexions de plusieurs décennies de recherche sur la Commune et propose aussi, outre quelque 600 illustrations, des notices sur les lieux et des biographies de ses acteurs et actrices.
  • À l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris, Contretemps va publier du 18 mars au 4 juin une lettre quotidienne rédigée par Patrick Le Moal, donnant à voir ce que fut la Commune au jour le jour.  https://www.contretemps.eu/commune-paris-au-jour-le-jour/

 


La répression fut terrible, à la hauteur de l’enjeu pour les monarchistes et les défenseurs des intérêts de la bourgeoisie.
Il est incroyable que des personnages responsables des massacres, comme Thiers, soient honorés par des noms de rues… il y a même un lycée Thiers à Marseille !

Maurice Moissonnier : “La bourgeoisie avait plus peur encore des émeutes que des Prussiens”

« Le Paris ouvrier, avec sa Commune, sera célébré à jamais comme le glorieux fourrier d’une société nouvelle. Ses martyrs seront enclos dans le grand cœur de la classe ouvrière. » Karl Marx, La Guerre civile en France (1871)

Regarder La Commune de Peter Watkins sur Ciné Mutins
Nous sommes en Mars 1871. Alors que la « télévision versaillaise » désinforme, se crée la « télévision communale », émanation du peuple des insurgés.
Le film est un événement. Il s’attaque à un moment mythique de l’histoire de France : la Commune de Paris. Peter WATKINS s’insurge, dérange, bouscule. Il crée une œuvre cinématographique hors norme. Et si le récit s’appuie sur une recherche approfondie, c’est pour permettre une réflexion sur le présent et mener une critique frontale de médias.
Plus de 200 acteurs interprètent les personnages de la commune. Un film culte :

https://www.cinemutins.com/la-commune-paris-1871

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.