Non à l’agression de Poutine en Ukraine

  • La Russie doit cesser son inadmissible agression militaire en Ukraine
  • L’Ukraine doit respecter les accords de Minsk qu’elle a signé en 2014 puis violé. (d’où la guerre du Dombass depuis 8 ans qui a déjà fait 14000 morts)
  • L’OTAN doit  renoncer définitivement à vouloir installer des bases militaires américaines aux frontières de la Russie


Déclaration du Parti Communiste Français le 24 février 2022

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé dans la nuit le début d’une “opération militaire” russe en Ukraine. Nous condamnons cette grave décision dont les conséquences peuvent être incontrôlables.Poutine prend ainsi la responsabilité du déclenchement de la guerre et de l’embrasement de l’ensemble de la région. L’Ukraine vient de décréter la loi martiale.

C’est un échec pour tous car la sécurité de l’Europe, de l’Ukraine et de la Russie sont indissociables.

Le président russe s’enfonce dans l’ultranationalisme et avec son gouvernement et ses soutiens, il porte la responsabilité militaire — au mépris absolu des instances multilatérales et du droit international — de cette guerre.

La responsabilité collective revient aussi à tous ceux qui ont nourri le feu de la confrontation aux portes de la Russie en laissant entendre que l’Ukraine pouvait intégrer l’OTAN.

Ce désastre pouvait être évité. L’histoire jugera ; dans l’immédiat, il est indispensable de protéger les populations civiles des deux côtés de la ligne de front.

Le terreau que cette guerre offre aux nationalistes, aux extrémistes de tous bords, en Russie, en Ukraine, en Europe, qui poussent à la guerre, à la haine, à la soif de vengeance est inquiétant.

La France ne peut pas prendre part à ce conflit, ni directement, ni indirectement par l’intermédiaire de livraisons d’armes.

La France trouvera des appuis en Europe et dans le monde pour engager sans délai, sous égide de l’ONU, une initiative paneuropéenne extraordinaire, en toute indépendance de l’OTAN et des États-Unis, pour remettre toutes les parties autour de la table de négociations.

Il est nécessaire de porter fermement l’offre d’une conférence européenne de coopération et de sécurité collective incluant la Russie, pour parvenir à un règlement politique du conflit sur la base du contenu des Accords de Minsk et des principes de sécurité collective.

Le PCF est solidaire de toutes les forces de paix, en Ukraine, en Russie et en Europe qui se lèvent contre la guerre. Nous prendrons toute notre place dans les initiatives pour la paix qui pourront être prises dans les prochains jours.

Fabien Roussel, candidat à l’élection présidentielle,
Le 24 février 2022.


 

Le Mouvement de la Paix communique

Et appelle partout à l’action pour dire non à la guerre

Des manifestations étaient déjà proposées dans tout le pays dès le 12 février dernier et le Mouvement de la Paix appelait à des temps forts le samedi 26 février, mais aussi le mercredi 2 mars.

La situation nouvelle les rend indispensables pour crier :

Non à la guerre !

Oui aux solutions non-violentes, politiques, diplomatiques et négociées dans l’esprit de la Charte des Nations Unies et avec les Nations Unies comme cadre privilégié d’élaboration  des solutions politiques et diplomatiques.

Oui à la réduction des dépenses d’armement, à l’élimination des armes de destruction massive et à la mise en œuvre du Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN).

Oui à des négociations entre tous les pays Européens sur les conditions de la paix et d’une sécurité mutuelle en Europe dans l’esprit de l’Acte final de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (dit aussi l’acte final d’Helsinki). Pour une Europe de paix et de coopération, pour un système de sécurité mutuelle en Europe, incluant le retrait de la France de l’OTAN et à terme, la dissolution de l’OTAN.

Partout, multiplions les manifestations pour dire « non à la guerre oui à la négociation » en inscrivant notre action dans les mobilisations en cours à travers l’Europe et dans le monde entier, avec des temps forts : samedi 26 février, mercredi 2 mars et samedi 5 mars 2022.

A Paris, le jeudi 24 février 2022
Le Mouvement de la Paix

 
Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.