L’attitude des politiques et des médias nourrissent la stratégie de Daech

Terrorisme ou crime génocidaire ? Le psychiatre et anthropologue Richard Rechtman revient dans Télérama sur le massacre de Nice. Et fustige l’attitude des politiques et des médias, qui nourrissent, selon lui, la stratégie de l’organisation Etat islamique. Extraits : … les réactions de nombreux médias et d’une partie de la classe politique sont exactement celles que pouvait espérer Daech ; et parce que ces deux erreurs conjuguées nous conduisent droit à l’échec. Or, derrière cet échec, se profile l’ombre du chaos… … Lire la suite…

Le déchaînement impressionnant des médias

Pour ceux qui croient ou font semblant de croire que “la lutte des classes c’est fini” nous avons en ce moment une belle démonstration du contraire. Le déchaînement des médias contre la CGT, les syndicats, les manifestants, tous ceux qui contestent l’ordre établi, est impressionnant. Discréditer, répandre l’idéologie officielle, la guerre est lancée. Le droit de calomnier remplace le droit d’informer. Le milliardaire Warren Fuffett déclarait qu’il existait “bel et bien une guerre des classes mais c’est ma classe, la classe … Lire la suite…

Les violences policières, un mécanisme bien rôdé.

Les médias se régalent d’associer manifestation avec violence. Il s’agit de faire peur tout en discréditant les manifestations. Et s’il n’y a pas de violence il faut l’organiser. C’est un mécanisme utilisé depuis des décennies par les différents gouvernements, qu’ils soient de la droite officielle ou de la droite masquée.

Lire la suite…

Air France : 1 chemise déchirée, 2900 vies déchirées. On ne parle que de la chemise…

Vidéo : Quand une hôtesse parle avec le cœur.  Ce n’est pas cette vidéo à laquelle nous avons eu droit à la télé ! La violence sociale, connaissent pas.. (exception : Dans “ce soir ou jamais” du vendredi 9 oct le sujet à été très bien abordé, merci Taddeï… à revoir pendant une semaine sur Pluzz) https://www.facebook.com/439831852701846/videos/1082117338473291/ http://www.france2.fr/emissions/ce-soir-ou-jamais Changeons ce pays, il est grand temps ! Un 1er ministre qui insulte des travailleurs menacés de licenciement, n’est pas cela aussi qui est … Lire la suite…

Les nouveaux chiens de garde, le film

  Film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, 1h44 Synopsis : En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, … Lire la suite…

Accusé de trahir son pays, Yanis Varoufakis répond. Et c’est cinglant.

(Traduction d’un billet de Yanis Varoufakis du 29 juillet par Sylvie Tassin) .   L’original est ici: http://yanisvaroufakis.eu/2015/07/29/treason-charges-what-lurks-behind-the-bizarre-allegations/ Accusations de trahison : ce qui se cache derrière ces étranges allégations. Cette tentative surprenante de me faire accuser de trahison pour avoir conspiré afin de pousser la Grèce hors de l’Eurozone, est le reflet de quelque chose de bien plus vaste. Elle reflète un effort acharné à délégitimer notre négociation de 5 mois (du 25 janvier au 5 juillet) avec une Troika … Lire la suite…

Après la reddition grecque, les éditocrates applaudissent Alexis Tsipras

Ainsi tourne la roue de la notoriété médiatique… Voilà deux semaines, Alexis Tsipras était présenté dans les grands médias comme un « maître chanteur », un « irresponsable » dont il convenait de se demander s’il était « complètement fou ». Certains le décrivaient même comme un « démagogue pyromane s’alliant avec les néonazis d’Aube Dorée », selon les termes de l’indispensable Bernard-Henri Lévy. Mais ça, c’était avant – avant qu’Alexis Tsipras ne finisse par céder aux exigences des créanciers de la Grèce. Ce qui est présenté comme une … Lire la suite…

Les mots glissants – Le détournement du sens des mots par l’idéologie dominante.

« On ne se méfie jamais assez des mots », écrivait Céline à la fin du Voyage au bout de la nuit. Le dossier « Les mots piégés » du n° 24 de la Revue du projet (février 2013) nous invitait déjà à « lessiver » les mots, selon la formule de Brecht, pour retrouver leurs sens véritables. Nous poursuivons cet essai d’éducation populaire en nous attaquant aussi aux expressions glissantes et à quelques autres tromperies. Le dossier de “La revue du projet” n°48 de Juin … Lire la suite…

Florilège de la pensée unique

Lu sur regards.fr. Pour démystifier le bréviaire des “réformes nécessaires” et de la “réalité” qui exige des “efforts de tous” (sauf de ceux qui les prônent). Cet assemblage d’interviews montre l’idiote et grotesque répétitivité. Il faut convaincre “qu’il n’y a pas d’alternative”, d’où le matraquage. Six chapitres –>    1 – réformes, 2- réalités, 3 – modernité, 4 – efforts, 5 – rigidité # liberté, 6 – augmenter le temps de travail. Le langage commun de tous nos libéraux. Le langage … Lire la suite…

Parlons maintenant des responsabilités…

Les médias « officiels » doivent arrêter de recevoir presque chaque jour des racistes et semeurs de haine. Cela suffit !
Condamner aussi toutes ces interventions à l’étranger au nom de « l’Occident » qui sèment la guerre civile, l’humiliation dans les populations.
Les USA et leurs valets de l’OTAN (*1), dont les gouvernements français, ont fait pousser des « talibans » en Afghanistan, puis en Irak, en Lybie, en Syrie. Ils ont même contribué ainsi à les armer.
Stop aussi au soutien aux régimes ignobles d’Arabie Saoudite et d’Israël qui contribuent activement à faire monter le fanatisme dans le monde.

Le journaliste José Fort écrivait avant la marche du 11 janvier :

“Nous irons marcher dimanche en souvenir de nos copains, nos camarades, pour défendre la République et la démocratie face aux assassins. Nous marcherons conscients que les géniteurs des monstres sont quelque part dans la foule et comptent nous duper en récupérant une immense douleur frappant chacun d’entre nous. Lorsque le temps de la réflexion viendra, il faudra dire toutes les vérités.” (*3)

Lire la suite…

Les ânes ont soif

Voilà comment les médias traitent un président démocratiquement élu (l’Equatorien CORREA) quand il n’est pas à la solde de l’impérialisme. > Une vidéo de 43 minutes réalisée par Pierre Carles  > Au tableau d’honneur (ou plutôt d’horreur) des chiens de garde, une mention particulière pour Yvan LEVAÏ. >    https://www.youtube.com/watch?v=wJmt4gKC-T0 et l’article du Monde Diplomatique de déc 2013 auquel on fait allusion dans le film http://www.monde-diplomatique.fr/2013/12/CORREA/49902