Déclaration du PCF. Pour le changement, un pacte pour une nouvelle majorité de gauche.

Adresse du Parti communiste au peuple de France

MARDI, 21 FÉVRIER, 2017
Déclaration du PCF. Pour le changement, un pacte pour une nouvelle majorité de gauche.

Vous êtes des millions à vouloir tourner la page d’un système politique réduit à l’impuissance et rongé par les forces de l’argent. Vous êtes des millions à être en colère contre des politiques dures pour les faibles et faibles contre les puissants, contre toutes les discriminations, contre une finance qui détruit tout dans notre pays, de l’emploi aux relations humains les plus précieuses.

Vous voulez pouvoir intervenir et décider sur tout ce qui concerne votre vie, votre travail. Une victoire de la droite ou de l’extrême droite aux élections de 2017 précipiterait le pays vers plus de misère, d’arbitraire et de division. Marine Le Pen veut faire régresser la France en l’entraînant dans le sillage du sinistre Donald Trump. François Fillon veut liquider la Sécurité sociale et tous nos services publics. Emmanuel Macron veut étendre la logique de l’ubérisation libérale à tous les domaines de la vie et du travail. Nous ne voulons pas de ces années noires pour notre pays.

C’est pour éviter ce désastre que nous les communistes, nous voulons lors des élections présidentielle et législatives de mai et juin prochains, faire gagner la gauche : une gauche qui reconstruise une grande politique de justice, d’égalité et de paix. Une gauche qui engage une politique de lutte efficace contre le chômage, les inégalités et la pauvreté, de sécurisation de nos vies, de droits nouveaux pour les salariés et les citoyens.

Nous ne voulons pas la politique qui nous a tourné le dos ces cinq dernières années en emboîtant le pas aux forces libérales. La gauche que nous voulons, c’est celle qui s’est battue contre la loi Travail, contre le projet de déchéance de nationalité, qui se bat pour l’avenir des services publics, qui peut ouvrir un nouvel avenir de progrès à la jeunesse.

Il y a quelques mois, cela paraissait irréaliste. Aujourd’hui, la présence au second tour de l’élection présidentielle d’une candidature porteuse de ces combats et la constitution en juin d’une majorité de gauche et écologiste paraissent à nouveau possibles. C’est ce pourquoi nous nous battons depuis un an : nous n’avons pas présenté de candidat communiste à l’élection présidentielle pour le permettre. Nous soutenons Jean-Luc Mélenchon, dont le programme est le plus proche du nôtre, avec cet objectif.

Ce qui doit être au cœur de tout, c’est un pacte de majorité, clair et transparent qui se donne les moyens du changement.

Voilà pourquoi nous appelons les candidats et les forces de gauche à intensifier leurs discussions jusqu’à conclure ensemble un pacte de majorité pour gouverner la France.

Nous voulons élire en mai un président de gauche, en juin une majorité de députés de gauche à l’Assemblée nationale, qui appliquera une politique de rupture avec l’austérité. Au sein de cette majorité, élire des députés communistes et du Front de gauche bien plus nombreux qu’en 2012. Et surtout, il faudra rester mobilisés et vigilants avant, pendant et après les élections, comme lors du Front populaire face au grand patronat, à la droite et à l’extrême droite.

Nous communistes, nous proposons que ce pacte comporte :

► une 6e République qui nous sorte du régime présidentiel, avec notamment la proportionnelle à toutes les élections et un statut de l’élu-e, des droits nouveaux pour les salariés dans les entreprises, le droit de vote des étrangers résidant en France, le récépissé contre les contrôles de police au faciès ; la constitutionnalisation du droit à l’avortement.

► un programme de relance sociale avec l’abrogation de la loi El Khomri et son remplacement par une loi de sécurité de l’emploi et de la formation, l’augmentation des salaires, des minimas sociaux et des pensions, la diminution du temps de travail, la retraite à 60 ans, une nouvelle ambition pour la Sécurité sociale, avec un retour progressif vers un remboursement de tous les soins à 100 %.

► un plan global d’action pour l’autonomie et l’émancipation de la jeunesse dans tous les domaines : petite enfance, éducation, culture, sports, santé, logement, emploi.

► la création d’un ministère de plein droit pour l’égalité femmes-hommes et le renforcement des dispositifs contraignants pour l’égalité salariale et professionnelle.

► la lutte contre toutes les discriminations, qu’elles soient liées à l’origine, à la confession, à l’orientation ou l’identité sexuelle, la maladie ou le handicap.

► la lutte contre la finance avec un plan d’action contre l’évasion fiscale, une COP fiscale mondiale, la création d’un pôle public bancaire pour changer le rôle du crédit, avec la nationalisation de BNP-Paribas et de la Société générale.

► un plan de bataille pour la France en Europe avec la remise en cause du traité budgétaire européen et un plan d’investissement financé par la BCE. Il servirait en France à la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, à l’investissement massif pour les services publics, au logement pour tous et aux collectivités locales.

► un plan cohérent de nouvelle industrialisation créant un million d’emplois dans toutes les filières utiles au développement humain s’appuyant sur un effort recherche développement conséquent, de transition écologique avec un mix énergétique renouvelables-nucléaire sous contrôle public, de développement d’un nouveau modèle agricole.

Nous proposons à tous les candidats et toutes les forces de gauche de discuter ces propositions. Le Parti communiste demande pour cela à les rencontrer.

Dans le même mouvement, nous vous proposons donc à tous, sans attendre le jour ultime du vote, de multiplier les luttes sociales, les rencontres publiques de terrain, les débats sur les réseaux sociaux, de lever un immense forum citoyen pour faire entendre de toutes les manières possibles cette exigence d’union et d’engagement autour d’un pacte capable de changer vraiment la vie.

Nous ouvrirons à toutes les forces de gauche notre prochaine rencontre nationale le 28 février à la Bellevilloise à Paris sur le thème : « L’ennemi, c’est toujours la finance ».

Nous proposons que se tienne dans les plus brefs délais une grande rencontre de débat public pour un pacte de majorité à gauche avec les candidats et les forces qui les soutiennent. De nombreux citoyens le souhaitent. Pour notre part nous y sommes prêts.

À l’heure du dépôt des parrainages pour l’élection présidentielle, il faut avancer vite. Nous appelons également tous nos concitoyens à se mêler sans attendre des élections législatives. L’heure est à la mobilisation partout. Là aussi, les communistes et leurs candidats appellent au rassemblement pour garantir les moyens du changement espéré par nos concitoyens.

Parti communiste français, Paris, le 21 février 2017.

Share Button

Nous sommes dans une dynamique hors du commun, par Philippe Torreton

Les mots qui fâchent, chronique de Philippe Torreton dans l’Humanité du 17 février 2017

NOTRE PROGRAMME COMMUN

Pour la première fois de son histoire, la gauche semble prendre en compte l’écologie. Il était temps. Nous avons tout d’abord deux candidats, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, qui ont compris l’impérieuse nécessité à mettre en place une transition écologique de notre société. Nous avons également un candidat, Yannick Jadot, 100 % écologique, et enfin le prog ra m me du N P A , q u i consacre lui aussi une large place à l’écologie, avec Philippe Poutou. Il y a là une occasion réelle de faire avancer la cause dans ce pays. Cette élection présidentielle peut enfin commencer, nous avons là une responsabilité énorme et un défi politique sérieux à relever, il faut unir ces ambitions ; sans union, la gauche et donc l’écologie resteront bloquées au premier tour. L’écologie est notre programme commun.

Une union autour d’un grand projet écologique mettra en évidence les incohérences et l’absence d’ambition du candidat d’En marche ! dans ce domaine ; elle révélera ses contradictions et ses cachotteries libérales, et le remisera dans les remises d’un système qu’il prétend pourfendre alors qu’il en est la dernière innovation.

NOUS SOMMES DANS UNE DYNAMIQUE HORS DU COMMUN.

Face à cette opportunité historique, j’ai un peu de mal à imaginer qu’on ne réussisse pas à s’unir parce qu’il y aurait des têtes à couper en préalable à toute discussion. Il y aurait là une médiocrité absolue qui trahirait l’imposture écologique du ou des récalcitrants. Nous sommes dans une dynamique hors du commun. Il n’appartient à personne d’éliminer a priori des visages ; s’ils viennent à nous, réjouissons-nous, et s’ils reviennent, ne leur demandons pas ce qu’ils faisaient avant. Je ne me vois pas, plus tard, expliquer aux jeunes générations qui nous demanderont des comptes que nous avons raté cette opportunité pour de telles raisons. À moins que ces préalables stigmatisants ne soient que de pauvres alibis qui tenteraient de camoufler le crime d’ambitions égotistes délirantes, de certitudes originelles de ne rien négocier. Et dans ce cas, nous avons déjà perdu…

Share Button

Dégager des convergences – Vite !

GAUCHE

«Nous avons réussi à dégager des convergences, pourquoi pas eux?»

AUDREY LOUSSOUARN ET CLOTILDE MATHIEU (À NANTES) Dans l’Humanité du 13 février 2017

À Paris et Nantes, des militants et citoyens se sont retrouvés en fin de semaine dernière pour donner de la voix à leurs attentes de rassemblement et se faire entendre de Benoît Hamon, Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon. Reportage, cliquer sur le lien ci-dessus.
Share Button

FN, Le Pen, des vérités à connaitre

Un petit dossier sur le FN, à compléter…

Share Button

Victoires de la musique: Imany interrompt sa chanson pour demander « Justice pour Théo et Adama »

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-364709-victoires-de-la-musique-la-chanteuse-imany-interrompt-sa-chanson-pour-demander-justice-pour-theo-et-adama-regardez.html

 

Share Button

Macron, moderne ? l’imposture

Et aujourd’hui un petit dossier sur Emmanuel Macron. Moderne, indépendant : mon œil !
Il illustre le recyclage décomplexé des idées du MEDEF, du Palais Brogniard, de Wall Street et de la City.

Dossier.. à compléter

Share Button

Un petit dossier sur la Sécu.

Mon dossier Sécurité Sociale, à amender par vos soins si vous voulez !

1 – Histoire de la Sécu
2 – Les attaques successives
3 – La Santé n’est pas une marchandise
4 – Documents

Plus que jamais d’actualité avec des candidats à l’élection présidentielle comme Fillon ou succ.., Macron, et d’autres…, qui sont des valets de la finance et des assurances privées prêts à mettre le grappin sur nos systèmes de santé et de retraite. Après avoir vu l’excellent et indispensable documentaire « La Sociale » (à diffuser au maximum, y compris dans les bibliothèques et les CDI des lycées et collèges), j’ai ressenti le besoin de développer un peu pour ceux qui n’ont pas encore vu ce film…

Share Button

Quand même quelques bonnes nouvelles

Quand même quelques bonnes nouvelles ces dernières semaines, ne boudons pas notre plaisir.

  • Hollande viré, la sanction d’un quinquennat désastreux, du libéralisme « de goche »
  • Sarko viré, et accroché aux casseroles
  • succès du film Merci Patron
  • succès du film La Sociale, et ça continue
  • Fillon pénélopé
  • Macron en redressement fiscal, pas glorieux pour le valet des banques
  • Le Pen empêtrée dans des dettes au Parlement européen, plus possible de passer pour Mme Propre
  • Manuel valse, la condamnation sans appel de la loi travail, du 49.3, de la répression policière

Alors espérons beaucoup de bonnes nouvelles en Février..

Share Button

El pueblo unido jamas sera vencido – Unissons nous !

Share Button

Chômage, précarité : halte aux idées reçues

Chômage. Un livre pour en finir avec les bobards

La culpabilisation des chômeurs, c’est presque devenu un sport national : à droite, comme dans une partie de la gauche, on accable les demandeurs d’emploi ­ et les précaires en général ­ à grand renfort de caricatures. Un petit livre, préfacé par le réalisateur Ken Loach, entend démonter les clichés un à un (1). Florilège.
« LES CHÔMEURS NE FONT RIEN POUR TROUVER DU BOULOT… »

Lire la suite…

Share Button

Angela Davis répond au racisme de Trump : « Aucun être humain n’est illégal »

http://www.humanite.fr/angela-davis-repond-au-racisme-de-trump-aucun-etre-humain-nest-illegal-630877

avec le texte en français de son discours du 23 janvier 2017

Share Button

Pollution – Lettre de Gilles Balbastre

Et un nouveau pic de pollution aux particules fines !! Un de plus !!

Et pourtant, un silence de plomb succède à une omerta assourdissante.

Voilà comment on peut résumer l’attitude des médias et de nombre de politiques concernant l’épisode dramatique de cette pollution qu’une bonne partie de notre pays traverse depuis plus d’un mois.

Pas un mot ou presque rien sur les ondes, dans les journaux, sur la responsabilité du transport de marchandises par route dans cette catastrophe écologique.

Lire la suite…

Share Button

Les luttes des sardinières de Douarnenez en 1924

Un petit rappel de l’histoire locale : la grande grève des ouvrières des conserveries à Douarnenez en 1924 et en 1926 dans la bigoudennie

Share Button

8 personnes = la moitié de la planète !

Indécence de ce monde.

Les 8 hommes les plus riches du monde possèdent autant que 3,6 milliards de personnes. Vu sur RTVB

En pdf sur le site de Mediapart « Huit milliardaires égalent la moitié des habitants de la planète »

https://www.mediapart.fr/journal/economie/170117/huit-milliardaires-egalent-la-moitie-des-habitants-de-la-planete?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

(image issue de Mediapart)

Share Button

Les amis de nos dirigeants.

LE BILLET DE MAURICE ULRICH
À quel prix?

Une plaque remerciant le roi d’Arabie saoudite pour sa contribution à la rénovation de l’Institut du monde arabe à Paris a été dévoilée lundi en présence du ministre saoudien des Affaires étrangères et du président de l’institut, l’ancien ministre Jack Lang. C’est un nouveau témoignage de l’excellence des relations entre la France, enfin, une partie de la France, et le royaume wahhabite, quelques mois après la remise de la Légion d’honneur au ministre de l’Intérieur et prince héritier Mohammed Ben Nayef, par François Hollande lui-même. Entre-temps, le 8 octobre, l’aviation saoudienne a ajouté cent quarante morts civils aux plus de dix mille causés par la guerre qu’elle mène au Yémen en bombardant une cérémonie funéraire ; quelques dizaines d’exécutions capitales se sont ajoutées aux 153 de 2016 ; les femmes y sont toujours « mineures » et le blogueur Raïf Badaoui reste condamné à mille coups de fouet. Cinq millions d’euros pour l’Institut du monde arabe. Le prix de l’oppression et du sang.

Share Button