Le coût du capital.

Et que font les banques dans les paradis fiscaux ? Quelques exemples (télécharger en pdf)

Et, à cause de l’entêtement aberrant de Mélenchon et d’Hamon cette situation va durer et s’amplifier car ils vont faire élire Macron qui est le valet des milliardaires et des banques !
Ils auront donc tous les deux une grande responsabilité…

Share Button

Migrants et réfugiés, parlons-en.

Lutter contre les préjugés, assurer des solidarités, réfléchir à des responsabilités : quelques réflexions.

Share Button

Philippe Marlière : la situation de la gauche

Share Button

Ces « zones libres » en Europe qui privilégient les alternatives locales face au néolibéralisme global

Cliquer sur ce lien : Ces « zones libres » en Europe qui privilégient les alternatives locales face au néolibéralisme global

 par Sophie Chapelle, 16 MARS 2017,  dans Bastamag

Share Button

Peut-on encore construire le rassemblement à gauche ?

1.                                                              Débats&Controverses  –   L’humanité du 15 mars 2017

LE DÉBAT FAIT RAGE SUR LE PROGRAMME ET LA CANDIDATURE
À quelles conditions peut-on encore construire le rassemblement à gauche?
RAPPEL DES FAITS Alors que le dépôt des candidatures sera clos vendredi, en pleine phase de recueil des parrainages, de nombreux appels au rassemblement circulent.

Lire la suite…

Share Button

2005 : quand les Français ont dit Non à cette Europe

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne. Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l’écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux. Malgré cette campagne médiatique partisane, le «non» l’emporte, et les Français sont traités de «populistes». Trois ans plus tard, faisant fi du vote populaire, Nicolas Sarkozy modifie la Constitution et fait voter la loi qui permet de ratifier le Traité de Lisbonne, copie conforme de la Constitution européenne rejetée lors du référendum. Un déni de démocratie qui marque d’une rupture entre les Français et les élites politiques et médiatiques.
Ce documentaire d’Elisabeth Drévillon était diffusé le jeudi 2 mars 2017 sur France 3 à 23h15.

Share Button

Le Bulletin de François Ruffin : Sanofi, petits patrons, campagne & Bernard Arnault

De l’importance dans notre argumentation de préciser le terme « patron ». Les petits patrons ont globalement le même intérêt que nous à combattre le capitalisme.

NB : Cette vidéo date de Janvier 2017. François Ruffin est candidat de la gauche d’alternative unie à l’élection législative.

Share Button

Débat Mediapart: La gauche est elle condamnée à nous envoyer dans le mur ?

Share Button

Christophe Alévêque – On n’est pas couché

Share Button

Share Button

Notre responsabilité est de nous unir pour ouvrir une voie nouvelle

Entretien avec Pierre Laurent par AURÉLIEN SOUCHEYRE ET MAUD VERGNOL dans l’Humanité du 27 février 2017

Le secrétaire national du PCF revient sur la situation à gauche, où la volonté populaire rejoint le travail patient des communistes pour un rassemblement à gauche. Pierre Laurent appelle, notamment, à un projet beaucoup plus ambitieux et transparent face à la droite et au FN. (Lire l’article en PDF)

Share Button

Coup de gueule de François Ruffin, César du meilleur documentaire pour Merci Patron


et aussi

Share Button

Robert Guédiguian s’adresse à Mélenchon et Hamon : « Hamon, Mélenchon unissez-vous! »

Le réalisateur rêve que les deux candidats s’entendent pour instaurer un socialisme à la française. Or, leurs désaccords risquent de conduire le peuple de gauche à une immense désillusion

Lire la suite…

Share Button

Déclaration du PCF. Pour le changement, un pacte pour une nouvelle majorité de gauche.

Adresse du Parti communiste au peuple de France

MARDI, 21 FÉVRIER, 2017
Déclaration du PCF. Pour le changement, un pacte pour une nouvelle majorité de gauche.

Lire la suite…

Share Button

Nous sommes dans une dynamique hors du commun, par Philippe Torreton

Les mots qui fâchent, chronique de Philippe Torreton dans l’Humanité du 17 février 2017

NOTRE PROGRAMME COMMUN

Pour la première fois de son histoire, la gauche semble prendre en compte l’écologie. Il était temps. Nous avons tout d’abord deux candidats, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, qui ont compris l’impérieuse nécessité à mettre en place une transition écologique de notre société. Nous avons également un candidat, Yannick Jadot, 100 % écologique, et enfin le prog ra m me du N P A , q u i consacre lui aussi une large place à l’écologie, avec Philippe Poutou. Il y a là une occasion réelle de faire avancer la cause dans ce pays. Cette élection présidentielle peut enfin commencer, nous avons là une responsabilité énorme et un défi politique sérieux à relever, il faut unir ces ambitions ; sans union, la gauche et donc l’écologie resteront bloquées au premier tour. L’écologie est notre programme commun.

Une union autour d’un grand projet écologique mettra en évidence les incohérences et l’absence d’ambition du candidat d’En marche ! dans ce domaine ; elle révélera ses contradictions et ses cachotteries libérales, et le remisera dans les remises d’un système qu’il prétend pourfendre alors qu’il en est la dernière innovation.

NOUS SOMMES DANS UNE DYNAMIQUE HORS DU COMMUN.

Face à cette opportunité historique, j’ai un peu de mal à imaginer qu’on ne réussisse pas à s’unir parce qu’il y aurait des têtes à couper en préalable à toute discussion. Il y aurait là une médiocrité absolue qui trahirait l’imposture écologique du ou des récalcitrants. Nous sommes dans une dynamique hors du commun. Il n’appartient à personne d’éliminer a priori des visages ; s’ils viennent à nous, réjouissons-nous, et s’ils reviennent, ne leur demandons pas ce qu’ils faisaient avant. Je ne me vois pas, plus tard, expliquer aux jeunes générations qui nous demanderont des comptes que nous avons raté cette opportunité pour de telles raisons. À moins que ces préalables stigmatisants ne soient que de pauvres alibis qui tenteraient de camoufler le crime d’ambitions égotistes délirantes, de certitudes originelles de ne rien négocier. Et dans ce cas, nous avons déjà perdu…

Share Button