Privatiser l’électricité, une aberration du libéralisme européen. Les 5 pires arnaques. Renationalisons !

Le Youtubeur Osons Causer est revenu plus en détails sur les “5 pires arnaques de l’électricité privatisée”. Il décrypte les limites du système actuel et l’importance d’une renationalisation. Les CSEC EDF et ENEDIS recommandent vivement le visionnage de cette vidéo d’utilité publique ! 😉 Nationalisons EDF Refusons les règles aberrantes imposées par l’UE L’énergie doit être un bien commun (quel beau mot !) à l’abri des spéculations et de la bourse La pétition pour une énergie publique Mes articles précédents sur … Lire la suite…

Chili : victoire de la gauche de rupture avec le néolibéralisme

Premiers enseignements historiques et politiques. Gabriel Boric, l’alternative chilienne Par Olivier Compagnon, professeur d’histoire contemporaine à l’institut des hautes études de l’Amérique latine. Hormis la chaleur de l’été austral, le soir du dimanche 19 décembre 2021 a eu des airs de 4 septembre 1970 à Santiago du Chili et les dizaines de milliers de personnes arpentant les rues de la capitale ne s’y sont pas trompées, en scandant jusqu’au bout de la nuit : « Le peuple uni ne sera jamais vaincu » (« … Lire la suite…

Management et novlangue, deux armes du libéralisme..

Pour faire accepter ses méfaits le capitalisme utilise des voies diverses et agit tous azimuts. Cela fait partie de la guerre idéologique que nous subissons. On a vu les effets néfastes du “management néolibéral” chez France Télécom. Quant à la lutte idéologique véhiculée par le vocabulaire – on ne dit plus “employé” mais “collaborateur” – on est arrivé à une novlangue dont le ridicule masque mal la propagande et la mise en condition qui se cachent derrière.

Libéralisme : capitalisme destructeur (-1-)

1 – Dividendes, 2017 année de tous les records Des sommes folles qui échappent à l’investissement, sont perdues, et aggravent les inégalités sur la planète. L’année dernière, les actionnaires ont été à la fête : ils ont touché plus de 1 000 milliards d’euros. Jamais les multinationales ne leur avaient reversé autant d’argent, particulièrement dans le secteur de la finance. Les distributions de dividendes dans le monde ont explosé de 7,7 % en un an. C’est historique, selon le cabinet de gestion d’actifs … Lire la suite…

Libéralisme : capitalisme destructeur (-2-)

2 – L’Antisocial mène la guerre de classes Privilégié(s)   Destruction Vous vous sentez « privilégiés », vous ? Demandez aux cheminots ce qu’ils en pensent, alors qu’une campagne médiatico-politique s’acharne à les jeter en pâture. Vieille pratique de la doxa libérale à propos de la question sociale. L’autre jour, la ministre des Transports parlait des agents de la SNCF en précisant qu’ils cheminaient dans la vie professionnelle munis d’« un sac à dos » – référence à peine voilée aux fameux « parachutes dorés » des hyper-riches… Dans … Lire la suite…

Naomi Klein : Dire NON ne suffit plus ! “Le plus grand succès du néolibéralisme : la colonisation de nos imaginaires.”

Être ou avoir… « Le progrès social, c’est celui qu’on se paie soi-même. » Emmanuel Macron, en répondant avec arrogance à une dame qui l’interpellait, a résumé sa philosophie. Adieu l’ambition de civilisation, l’avenir en commun ! Aux yeux du président, la politique n’est plus. Reste la débrouille individuelle, la passion du lucre, avoir tout pour ne pas être rien… L’avenir des jeunes ? Il faut qu’ils « aient envie de devenir milliardaires ! » lançait-il quand il était ministre de … Lire la suite…

2-Libéralisme

Capitalisme – Libéralisme – Néolibéralisme : le même danger pour les peuples C’est quoi ? Organismes officiels de mise en place du libéralisme. Des personnalités politiques au service du libéralisme Le règne de la finance Des traités pour imposer le libéralisme Conséquences Il faut en sortir, et c’est possible I – C’est quoi ? Les chantres de cette idéologie sont Margaret Thatcher et Ronald Reagan qui ont mis en pratique ces théories dans les années 1980. Il s’agit d’une idéologie qui … Lire la suite…

“Social-libéralisme”, cela a t-il un sens ?

 le 31 Janvier 2014 l’Humanité des débats. « Social-libéralisme », cela a-t-il un sens ? table ronde Gilles Finchelstein, directeur de la Fondation Jean-Jaurès. Jacques Fournier, conseil scientifique de la Fondation Res Publica et auteur (1). Pierre Khalfa, coprésident de la Fondation Copernic. Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel-Péri. Thierry Pech, directeur général de la Fondation Terra Nova. Rappel des faits : Lors de sa conférence de presse du 14 janvier 2014, François Hollande s’est affirmé « social-démocrate », pour la première fois … Lire la suite…

Election 9 juin : Comment j’ai choisi ma liste pour l’élection européenne 2024

L’élection européenne du 9 juin 2024 est très importante contrairement à  ce que croient beaucoup de personnes. L’UE, Union Européenne, s’est construite et demeure sur des bases antidémocratique. Dès le début, le 29 mai 2005, les Français ont voté massivement NON au projet de TCE traité constitutionnel européen. Leur vote a été bafoué : la droite associée à la social-démocratie n’en a tenu aucun compte et a imposé son projet. En 2007 elle a imposé le Traité de Lisbonne qui fixait … Lire la suite…

Jean Quétier, philosophe : « Les partis font avancer l’intelligence collective »

Jean Quétier, philosophe : « Les partis font avancer l’intelligence collective » Dans son ouvrage, De l’utilité du parti politique, le docteur en philosophie de l’université de Strasbourg considère « à rebours du récit qui la voudrait dépassée » cette forme d’organisation comme un atout, notamment pour les travailleurs et les travailleuses. Publié le 27 avril 2024 Dans L’Humanité des débats (parution tous les vendredi) Diego Chauvet Jean Quétier à l’université d’été du PCF à Aix-en-Provence, en 2021. © Julien Jaulin/hanslucas Dépassés les partis politiques ? Au … Lire la suite…

France-Union Européenne : nos dirigeants nous mènent dans le mur !

Un monde à l’envers Nos dirigeants ont tout faux, mais ils savent ce qu’ils font… Une crise générale est engendrée par leur système : salaires, misère croissante, éducation, santé, agriculture, pêche, médias, exclusion, armes.. Tout va dans le mauvais sens. Le libéralisme, le capitalisme –> une catastrophe mondiale. C’est l’organisation volontaire d’une “concurrence libre et non faussée”. Le pouvoir macronien est le valet des milieux d’affaires et les organisations de l’Union européennes obéissent aux lobbies. Le résultat : délocalisations désindustrialisation du … Lire la suite…

Raphaël Glucksmann, un retour droitier du PS ?

Le Parti Socialiste, qui avec son nouveau secrétaire Olivier Faure, avait effectué un glissement vers la gauche, compte présenter Raphaël Glucksmann comme tête de liste aux élections européennes de juin 2024 ! Ce n’est pas un bon signe pour l’avenir de la gauche… Alors le PS ne serait même pas capable de trouver un socialiste de gauche pour conduire sa liste aux européennes ? Glucksmann est un bourgeois libéral qui cautionne à la fois le capitalisme, le libéralisme, l’OTAN, l’anticommunisme et … Lire la suite…

La dette, un prétexte usé pour justifier une politique d’austérité

La tarte à la crème : “la France est endettée donc il faut diminuer les dépenses… “. Voilà le refrain que l’on entend depuis des décennies de la part des libéraux de tous bords qui sont au pouvoir. Non, il faut au contraire augmenter les dépenses – sauf les dépenses militaires bien sûr – pour le social, pour la santé, pour l’éducation. Alors nous allons augmenter la dette disent ils. C’est oublier, volontairement, que pour équilibrer un budget on peut jouer … Lire la suite…

Démocratie – Constitution – Ici et ailleurs

C’est une évidence, nous ne sommes plus en démocratie. En raison d’un système électoral pervers, un aventurier se fait propulser au pouvoir par la finance. Il obtient les pleins pouvoirs en profitant des failles de la constitution. Il méprise le parlement, le peuple. Il gouverne de façon autoritaire avec tous ses copains-coquins. Il est grand temps de passer à une nouvelle constitution, à une nouvelle république démocratique. La situation actuelle nous montre les dangers de la constitution de la 5e République. … Lire la suite…