La casse du Fret ferroviaire. Macron préfère obéir aux lobbies de patrons routiers qui lancent des milliers de camions polluants sur les routes et exploitent honteusement des chauffeurs étrangers

Un projet de suppression de 3000 emplois dans les cartons de Fret SNCF pour 2018!

14000 cheminots dans cette branche en 2009. 7000 aujourd’hui. Moins de 4000 demain !

Ce même Fret en voie de filialisation, donc de privatisation. Voilà le projet scélérat de la direction de la SNCF.

(communiqué par Gilles Balbastre, journaliste, cinéaste réalisateur)

A l’heure où le pays étouffe à cause des particules fines – 48 000 morts dus à la pollution chaque année – Guillaume Pépy, avec l’appui du gouvernement d’Edouard Philippe, détruit un peu plus le transport de marchandises par rail.
Plus de 85% de ces marchandises passent désormais par la route. 40% étaient sur les wagons dans les années 70.
La casse du fret ferroviaire s’accentue toujours un peu plus.

Si vous voulez comprendre comment les poids-lourds ont envahi les routes et comment l’air devient irrespirable, précipitez-vous sur le documentaire produit par le CE SNCF Fret et le cabinet Emergences : Transport de marchandises : changeons d’ère !

Faites circuler ce documentaire. Organisez des projections et des débats sur le service public SNCF.

Aidons les camarades cheminots à résister!

 

 

 

Laisser un commentaire