Impasses du capitalisme : une grande banque donne raison à Marx

UNE NOTE DE NATIXIS EXPLIQUE LA SPÉCULATION, LES INÉGALITÉS DE REVENUS, LES CRISES FINANCIÈRES À VENIR…

(ne pas manquer en fin d’article la vidéo d’un quart d’heure, petit cours d’économie politique intitulée Marx revient, par Maurice Ulrich)

Si les capitalistes utilisent la spéculation et réduisent les salaires, c’est, explique l’économiste de la banque Natixis Patrick Artus, pour contrer la baisse tendancielle du taux de profit décrite par Marx. Au risque de déstabiliser l’économie tout entière et de la faire basculer dans la crise.

Personne ne s’attendait à ce que l’offensive vienne de ce côté-là de la barricade. Encore moins du cœur même du capital financier. « La dynamique du capitalisme est aujourd’hui bien celle qu’avait prévue Marx », donne pour titre à sa dernière note pour la banque Natixis l’économiste Patrick Artus. Graphiques à l’appui, celui-ci entend démontrer la réalité décrite par Marx de l’une des contradictions fondamentales du capitalisme et aussi l’un de ses moteurs, connue sous le nom de « baisse tendancielle du taux de profit ». Une des « lois » du capitalisme dont l’existence est la plus contestée par les adversaires du marxisme, sans doute parce qu’elle explique pourquoi le capitalisme porte en lui sa propre crise. Si « les “capitalistes” utilisent les activités spéculatives » et réduisent les salaires jusqu’à la limite du possible, c’est, explique Patrick Artus, pour contrer « la baisse de la productivité du capital » qui menace leurs profits. Au risque de déstabiliser l’économie tout entière et de la faire basculer dans la crise.

Lire la suite…

Ça suffit ! Ne nous laissons pas faire. Stop à la régression.

Offrir aux jeunes un statut de contractuel ? Pourquoi pas de suite un retour à l’esclavage. Remplacer des milliers de fonctionnaires à l’abri des pressions par des employés jetables, où est le progrès ? Il faut au contraire augmenter les moyens et le nombre d’emplois de titulaires dans les Hôpitaux, dans l’Éducation, dans les Services Sociaux. La santé ça coute trop cher, dit le gouvernement, il faut faire des économies, etc.. Mais alors pourquoi le secteur privé des cliniques se développe … Lire la suite…

Le travail coûte trop cher ?: «En trente ans, 200 milliards d’euros sont passés des poches des salariés à celles des patrons.»

 Le “coût du travail” est une aberration pour nous conditionner. Le travail ne coûte pas, c’est lui qui crée les richesses. Ce qui coûte -cher- et est nuisible, c’est le capital ! Parlons du “coût du capital” dans les médias. Chiche !

Comment se peut-il que beaucoup ignorent encore comment, quand et par qui, s’est créée la Sécurité Sociale ??? Mais…. Qu’est-elle devenue ?

Interview à lire jusqu’au bout sur le site histoire et société : https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/01/04/la-secu-a-ete-entierement-batie-dans-un-pays-ruine-grace-a-la-seule-volonte-militante/#comment-28118 voir également mon dossier sur La Sécu sur ce blog Augmentation de la CSG: le mauvais tour de passe-passe (Pierric Marrisal, L’Humanité) Non seulement les Français subiront les hausses d’impôts, notamment de la CSG, de plein fouet, mais cette réforme fiscale fragilise le financement de la protection sociale. La contribution sociale généralisée (CSG) a augmenté de 1,7 point, à 9,2 %, le 1er janvier. Presque tout le monde … Lire la suite…

Paradis Fiscal pour les Riches, Enfer pour Tous

PARADIS FISCAL POUR LES RICHES, ENFER POUR TOUS (PASCAL SAVOLDELLI SÉNATEUR PCF, MEMBRE DE LA COMMISSION DES FINANCES – L’HUMANITE DU VENDREDI 15 DECEMBRE 2017) LE « NOUVEAU MONDE » ET LE CAPITAL FILENT LE PARFAIT AMOUR Il y a quelques jours, un grand quotidien économique, toujours soucieux de la bonne santé des marchés financiers, titrait « La pression fiscale en France est la plus élevée de l’Union européenne ». Comme n’importe quel lecteur, je note ce formidable paradoxe : d’un … Lire la suite…

Paradis fiscaux – Le double jeu et la grande hypocrisie de l’Union Européenne

Une « liste noire » si courte qu’elle blanchit le système L’île de Jersey ne figure pas sur la liste noire établie par l’Union Européenne ! Paradis fiscaux. Ni les dépendances britanniques comme Jersey ou l’île de Man, ni la Suisse, ni Singapour ne figurent dans le document présenté par les ministres européens. Comme on pouvait le redouter, la lessiveuse du conseil Ecofin, réunissant les ministres des Finances des 28 États membres de l’Union européenne, a fonctionné à plein régime. Et avec l’adoption, … Lire la suite…

Ces nouveaux rouages du capitalisme

Éditorial de Patrick Le Hyaric dans l’Humanité Dimanche du 16 novembre 2017

Dans l’immense casino mondial, le bal des hypocrites bat son plein au rythme d’une lutte de classe de haute intensité. Ils tentent de faire passer la fraude et l’évasion fiscales pour des « dérives ». À peine sont-ils prêts à laisser désigner quelques moutons noirs au milieu d’un troupeau immaculé. La thèse de l’immoralité sert de petit bréviaire avant d’entonner à chaque révélation les mêmes cris d’orfraie qui sonnent de plus en plus faux.

Lire la suite…

Naomi Klein : Dire NON ne suffit plus ! “Le plus grand succès du néolibéralisme : la colonisation de nos imaginaires.”

Être ou avoir… « Le progrès social, c’est celui qu’on se paie soi-même. » Emmanuel Macron, en répondant avec arrogance à une dame qui l’interpellait, a résumé sa philosophie. Adieu l’ambition de civilisation, l’avenir en commun ! Aux yeux du président, la politique n’est plus. Reste la débrouille individuelle, la passion du lucre, avoir tout pour ne pas être rien… L’avenir des jeunes ? Il faut qu’ils « aient envie de devenir milliardaires ! » lançait-il quand il était ministre de … Lire la suite…

Le commun : une approche politique prometteuse ?

Le texte ci-dessous est extrait d’une note de travail d’Alain Obadia, préparée dans le cadre du collectif national « Idées » du PCF, piloté par Marc Brynhole. L’intégralité de ce texte sera publiée dans les deux prochains numéros de la revue  Cause commune.

Depuis plusieurs années, le thème des communs est monté en puissance dans le débat d’idées et dans le champ politique. Dans la dernière période, les articles, les conférences et les colloques se multiplient sur le sujet, illustrant ainsi son impact grandissant.  

Lire la suite…

Retraites : le bel avenir est à portée de main. Contre les visions catastrophistes du COR repris par le gouvernement néolibéral Macron-Philippe

Une argumentation sur les retraites publiée par le Front de Gauche de Pierre Bénite (cliquer pour télécharger en PDF) Christophe Ramaux et Henri Sterdyniak, des Économistes Atterrés, ont publié cette note approfondie sur les inepties mises en avant par le COR.

La casse du Fret ferroviaire. Macron préfère obéir aux lobbies de patrons routiers qui lancent des milliers de camions polluants sur les routes et exploitent honteusement des chauffeurs étrangers

Un projet de suppression de 3000 emplois dans les cartons de Fret SNCF pour 2018! 14000 cheminots dans cette branche en 2009. 7000 aujourd’hui. Moins de 4000 demain ! Ce même Fret en voie de filialisation, donc de privatisation. Voilà le projet scélérat de la direction de la SNCF. (communiqué par Gilles Balbastre, journaliste, cinéaste réalisateur) A l’heure où le pays étouffe à cause des particules fines – 48 000 morts dus à la pollution chaque année – Guillaume Pépy, avec l’appui … Lire la suite…

Suppression de l’ISF -Impôt Sur la Fortune- Réponse à Macron, président du capital.

Un des mensonges de Macron dimanche soir sur TF1 à propos de son projet de supprimer l’ISF : « MON PRÉDÉCESSEUR A CRÉÉ UNE TAXE À 75 %. EST-CE QUE ÇA A RAPPORTÉ BEAUCOUP D’ARGENT ? NON. POURQUOI ? CEUX QUI RÉUSSISSAIENT SONT PARTIS. » Réponse d’Eric BOCQUET, Sénateur (PCF) coauteur du  livre “Sans domicile fisc” contre l’évasion fiscale « Le président Macron a beau se démener comme un diable pour tenter de se défaire d’une image qui lui colle déjà … Lire la suite…

Ne bradez pas ALSTOM !

Veuillez trouver ci joint la lettre du Rapse N° 142 avec à son sommaire : Projet de fusion/absorption Alstom/Siemens  Le texte de la pétition Alstom + Siemens = Siemens, déclaration PCF Doub, territoire de Belfort et CR Franche-Comté Lettre de P. Laurent à E. Philippe 1er Ministre  Communiqué de presse Métallurgie CGT  Communiqué Métallurgie FO La lettre n°142 du réseau RASPE * Réseau d’Action Promouvoir Sécuriser l’Emploi. La pétition sur http://chn.ge/2yg9W0A