Qui dirige cette Europe ?

La nouvelle Commission européenne reste dans la ligne de la précédente, c’est-à-dire au service exclusif du monde de la finance. Quelques exemples ; –         Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, est l’ancien premier ministre du paradis fiscal luxembourgeois. –         L’espagnol Miguel Arias Cañete, un pétrolier…. Bientôt chargé du climat et de l’énergie. –         Jonathan Hill, un lobbyiste de la City, nommé à la “stabilité financière”. –         Le hongrois Tibor Navracsis, ancien ministre de l’autoritaire et liberticide Victor Orban, est pressenti … Lire la suite…

Quel sens cela a-t-il d’être de gauche aujourd’hui ?

Table ronde parue dans l’”Humanité des Débats” vendredi 12 sept 2014.avec Alain Badiou, philosopheChristian Laval, sociologueMonique Pinçon-Charlot, sociologue un débat incontournable en ce moment.             Télécharger le document Sur le même sujet, un article deFrédéric Lordon, économiste, dans Le Monde Diplomatiquede septembre 2014 Lire

La violence des riches

La violence des riches (entretien vidéo avec les Pinçon-Charlot)  Entretien avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, autour de leur livre «La violence des riches – Chronique d’une immense casse sociale» (Editions Zones – La Découverte 2013).Réalisation : Yannick Bovy — Janvier 2014 – 26 mn.Une émission proposée par la FGTB wallonne & produite par le CEPAG

Alternative à gauche

Alternative à gauche Remarque préalable : Il ne faut pas confondre alternative et alternance !L’alternance nous avons connu. Quand une équipe au pouvoir est usée ou discréditée, on nous laisse en changer.Mais cette nouvelle équipe, avec un autre style et un autre discours, continue en gros la même politique au profit des mêmes. Les capitalistes adorent l’alternance, (voir la Grande Bretagne, les Etats Unis…) elle donne aux gens une impression de changement, une impression de démocratie, mais elle ne remet pas en cause leur … Lire la suite…

L’austérité imposée aux peuples est un scandale.

L’austérité n’est pas la solution, l’austérité c’est le problème. L’austérité aggrave la crise. Les politiques d’austérité menées par les gouvernements européens sont des aberrations qui conduisent à l’échec (Grèce, Espagne, Portugal, etc.). Elles ne font qu’aggraver la situation économique et sociale. Elles entraînent automatiquement récession, chômage, précarité, aggravation des différences sociales. Nos propositions pour changer d’orientation : Une réforme fiscale et bancaire pour dégager les moyens financiers pour l’emploi et investir. Le relèvement des salaires et de nouveaux droits pour protéger … Lire la suite…